Voilà de quoi occuper richement la fin de la relâche scolaire : l’Association des libraires du Québec dévoile les lauréats 2021 des Prix des libraires, en livres jeunesse. C’est la qualité et l’originalité de ces huit titres ados qui est soulignée.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Lauréats 2021 des Prix des libraires jeunesse

  • Bob le bobo, de Mélina Schoenborn et Sandra Dumais, éditions La courte échelle.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Bob le bobo, de Mélina Schoenborn et Sandra Dumais, éditions La courte échelle.

  • Julian est une sirène, de Jessica Love, éditions l’École des loisirs.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Julian est une sirène, de Jessica Love, éditions l’École des loisirs.

  • Enterrer la lune, d’Andrée Pouline et Sonali Zohra, éditions La courte échelle

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Enterrer la lune, d’Andrée Pouline et Sonali Zohra, éditions La courte échelle

  • Mary, auteure de Frankenstein, de Linda Bailey et Julia Sarda, éditions La Pastèque.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Mary, auteure de Frankenstein, de Linda Bailey et Julia Sarda, éditions La Pastèque.

  • Lac Adélard, de François Blais et Iris, éditions La courte échelle.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Lac Adélard, de François Blais et Iris, éditions La courte échelle.

  • Akata Witch, de Nnedi Okorafor, éditions l’École des loisirs.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Akata Witch, de Nnedi Okorafor, éditions l’École des loisirs.

  • Pauline, une petite place pour moi, d’Anouk Mahiout et Marjolaine Perreten, éditions Comme des géants.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Pauline, une petite place pour moi, d’Anouk Mahiout et Marjolaine Perreten, éditions Comme des géants.

  • Sacrées sorcières, de Pénélope Bagieu et Roald Dahl, chez Gallimard.

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Sacrées sorcières, de Pénélope Bagieu et Roald Dahl, chez Gallimard.

1/8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour les jeunes enfants de 5 ans et moins, c’est l’adorable Bob le bobo, de Mélina Schoenborn et Sandra Dumais, à La courte échelle, qui gagne parmi les titres québécois. Hors Québec, le lauréat est le lyrique Julian est une sirène, de Jessica Love, à l’École des loisirs.

Pour les enfants de 6 à 11 ans, les gagnants sont l’engagé Enterrer la lune, d’Andrée Pouline et Sonali Zohra, à La courte échelle, et l’intrigant Mary, auteure de Frankenstein, de Linda Bailey et Julia Sarda, à La Pastèque (hors Québec). Chez les ados, c’est l’inquiétant Lac Adélard, de François Blais et Iris, à La courte échelle, qui remporte les honneurs, avec l’étonnant Akata Witch, de Nnedi Okorafor, à l’École des loisirs.

En bande dessinée, c’est le charmant Pauline, une petite place pour moi, d’Anouk Mahiout et Marjolaine Perreten, chez Comme des géants, qui a eu le plus de votes de libraires. Parmi les titres étrangers, c’est le formidable Sacrées sorcières, de Pénélope Bagieu et Roald Dahl, chez Gallimard.

À noter : l’actrice Catherine Trudeau, ambassadrice du Prix des libraires jeunesse, invite les familles à une célébration virtuelle le jeudi 4 mars à 10 h. Un cahier d’activités portant sur les œuvres primées est aussi offert gratuitement dans les librairies indépendantes.

Plus de détails : prixdeslibraires.qc.ca