L’auteure québécoise Marie-Ève Thuot est une des deux lauréates du Prix des Rendez-vous du premier roman – Lecture plurielles, pour son livre La trajectoire des confettis. La gagnante pour le volet français du concours est Victoria Mas, auteure du roman Le bal des folles.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Le dévoilement des gagnantes était initialement prévu pour le 17 avril prochain, durant le Salon du livre de Québec. L’événement ayant été annulé en raison de la pandémie, l’annonce a été devancée.

Marie-Ève Thuot, déjà finaliste du Prix des Libraires et de la Biennale littéraire des Cèdres, se voit remettre une bourse de 1000 $ par les Prix des Rendez-Vous du premier roman.

Victoria Mas a été choisie du côté de la France, pour son livre Le bal des folles. Elle aura l’occasion de voyager au Québec pour y rencontrer ses lecteurs.

Plus de deux cents lectrices et lecteurs ont lu une sélection de romans francophones, dix publiés au Canada et dix en France, avant d’élire les lauréates. Une vingtaine de clubs de lecture dans 12 régions du Québec, ainsi qu’à Bogota, en Colombie, ont participé aux débats pour désigner les deux autrices gagnantes.

L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) et le Festival du premier roman de Chambéry, en France, coordonnent conjointement cette initiative axée autour des premiers romans francophones.

La crise sanitaire mondiale force le report du Festival du premier roman de Chambéry. Prévu du 13 au 17, mais, il se déroulera à l’automne. Les auteurs et autrices favoris des clubs de lectures devaient se lancer dans une tournée au Québec. Celle-ci sera également reportée.