Quelques suggestions de livres jeunesse pour petits, enfants et adolescents.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Pour les petits : le rêve américain d’un écureuil

Joey, écureuil de Central Park, gagne ses noisettes en étant laveur de vitres. C’est un métier dangereux à New York, car les immeubles sont hauts et les habitants, féroces. Ce n’est pas le cas de Monsieur Grizzly, le vieil ami de Joey, qui lui donnera une chance d’enfin rayonner. Magistralement illustrée par les toiles du Québécois Stéphane Poulin, cette fable présente le rêve américain (en version animalière) dans toute sa splendeur. Pour se réconcilier avec les États-Unis.

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Lucky Joey, texte de Carl Norac, illustrations de Stéphane Poulin, collection Pastel, éditions L’École des loisirs

Lucky Joey. Texte de Carl Norac. Illustrations de Stéphane Poulin. Collection Pastel. Éditions L’École des loisirs. Dès 3 ans.

Pour le primaire : enquête à l’école

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Extrait d’On a volé le sandwich du directeur, texte et illustrations de Robert Davidts, collection Chat de gouttière, Soulières éditeur

Jeanne a 10 ans et bien de la verve. Avec son ami Pablo, elle mène une enquête à son école. L’objectif ? Trouver qui a volé le sandwich du directeur (et laissé une tache bizarre dans le corridor). Très rigolo, ce roman illustré interpelle directement le lecteur, qu’on présume vif d’esprit lui aussi.

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

On a volé le sandwich du directeur, texte et illustrations de Robert Davidts, collection Chat de gouttière, Soulières éditeur

On a volé le sandwich du directeur. Texte et illustrations de Robert Davidts. Collection Chat de gouttière. Soulières éditeur. Dès 10 ans.

Pour les ados : observer par différentes fenêtres

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Oups ! Mauvaise fenêtre, textes d’Antoine Charbonneau-Demers, Patrick Senécal, etc., collection du Parc en face, éditions Les Malins

Le concept est prometteur : demander à sept auteurs d’écrire une nouvelle autour du thème de la mauvaise fenêtre. Le résultat est inégal, mais varié et divertissant. On rencontre un ado de Rouyn-Noranda qui annonce qu’il est gai, pour se faire répondre : « Tu nous l’avais pas déjà dit ? » On cherche à résoudre le mystère qui entoure Rémi, dont la présentation orale en classe a été piratée pour laisser voir un couple en pleins ébats sexuels. Et on passe la pire soirée de bal des finissants imaginable avec Félix-Olivier Moreau, alias FOMO. Âmes sensibles à la consommation de joints et aux répliques à la « Tu me fucking niaises ?!? » s’abstenir.

Oups ! Mauvaise fenêtre. Textes d’Antoine Charbonneau-Demers, Patrick Senécal, etc. Collection du Parc en face. Éditions Les Malins. Dès 15 ans.

Bande dessinée : repêchés par une équipe extraterrestre

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Extrait de Hockey intergalactique – La première étoile du match, texte de J. Torres, illustrations de Tim Levins, traduction de France Gladu, éditions Scholastic

Depuis que son patin s’est coincé dans la glace en séries éliminatoires, Isaac ne veut plus jouer au hockey. Sauf en version jeu vidéo, où il est très bon. C’est ainsi que le garçon est repéré par un dépisteur robot, venu d’une autre planète. Isaac et sa voisine Lili, une super gardienne de but, sont les héros de cette bande dessinée de hockey extraterrestre divertissante. À noter : l’auteur J. Torres est né aux Philippines, mais il a grandi à Montréal, et sa mère était une partisane du Canadien.

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Hockey intergalactique – La première étoile du match, texte de J. Torres, illustrations de Tim Levins, traduction de France Gladu, éditions Scholastic

Hockey intergalactique – La première étoile du match. Texte de J. Torres. Illustrations de Tim Levins. Traduction de France Gladu. Éditions Scholastic. Dès 7 ans.

Documentaire : vie et mort d’un 50 $

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Extrait de Fric-frac, parcours d’un billet de banque, texte d’André Marois, illustrations de Pauline Stive, collection Griff, les Éditions de l’Isatis

C’est la vie d’un billet rose de 50 $ qu’on suit dans ce documentaire, qui mêle habilement des histoires personnelles à des statistiques percutantes. C’est Jérôme, homme d’affaires important, qui donne ce billet à une adolescente qui erre. Sandra peut ainsi rapidement aller l’échanger contre un petit sachet en plastique, que lui remet un type dans un parc. Vicktor prend le billet pour aller acheter de l’épicerie à sa mère. Payée au salaire minimum, Simone la caissière regarde la coupure avec envie… À lire, pour s’informer sur l’histoire de la monnaie, la valeur du travail, l’évasion fiscale, les bénéfices du secteur bancaire, etc.

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Fric-frac, parcours d’un billet de banque, texte d’André Marois, illustrations de Pauline Stive, collection Griff, les Éditions de l’Isatis

Fric-frac, parcours d’un billet de banque. Texte d’André Marois. Illustrations de Pauline Stive. Collection Griff. Les Éditions de l’Isatis. Dès 11 ans.