(New York) Un exemplaire du premier recueil de pièces du dramaturge anglais William Shakespeare a été vendu mercredi pour 9,97 millions de dollars lors d’enchères à New York, un record pour une œuvre littéraire.

Agence France-Presse

Le prix payé pour l’ouvrage, qui intègre commission et frais, a largement dépassé le haut de la fourchette d’estimation proposée par la maison Christie’s, qui organisait la vente, soit entre 4 et 6 millions de dollars.

Le recueil, imprimé en 1623 et qui réunit 36 pièces de Shakespeare, est parfois considéré comme la plus grande œuvre littéraire en langue anglaise.

Publié après la mort de William Shakespeare (1564-1616), le livre est le résultat du travail de collecte de deux amis de l’auteur, John Heminge et Henry Condell.

PHOTO CARLO ALLEGRI, REUTERS

La maison Christie’s organisait la vente de ce recueil.

Il contient des pièces majeures qui auraient vraisemblablement été perdues sans cette publication, notamment Macbeth et La nuit des rois.

L’exemplaire vendu mercredi, qui fait partie des six aujourd’hui détenus par des collectionneurs privés, a établi un nouveau record pour un ouvrage littéraire.

Plusieurs livres ont déjà été au-delà, notamment le Codex Leicester de Léonard De Vinci, qui a été acheté 30,8 millions de dollars par Bill Gates en 1994, un record.

Mais il s’agit de travaux de recherche, comme le Codex, d’ouvrages religieux, de livres illustrés ou de documents officiels.