En 1734, vers la fin de la Nouvelle-France, trois habitants du village des Éboulements, dans Charlevoix, découvrent une baleine dérivant sur le fleuve.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Ils la ramènent à la rive pour la dépecer et en tirer profit. Or, une enquête révèle qu’au moment de sa découverte, le cétacé était déjà échoué. Vaste différence ! Car au lieu d’en conserver tous les profits, pour une carcasse dérivant en mer, les trois compères doivent les partager, comme le stipule la règle pour une découverte à terre. Voilà le genre d’histoires fluviales pointues mais sympathiques qu’on retrouve dans ce petit ouvrage bien écrit.

Le travail de M. Desgagnés est très précieux. Il est le reflet de tous ces travaux d’historiens locaux et régionaux qui tissent l’histoire du Québec. Les chapitres de son ouvrage touchent ainsi à la pêche, aux quais, à la construction navale, à l’érosion des berges, etc. Son chapitre d’entrée, sur les prairies de grève, est un brin rébarbatif avec toutes ses questions d’arpentage. Une fois celui-ci passé, la lecture est devenue plus heureuse.

★★★

Les Éboulements — Trois siècles de relations avec le fleuve. Michel Desgagnés. Septentrion. 156 pages.