À travers les péripéties de son personnage fétiche, l’enquêteur Hieronymus « Harry » Bosch de la police de Los Angeles, Michael Connelly a toujours su, d’une histoire à l’autre, nous tenir en haleine.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Et il poursuit avec la même fougue en créant un tout nouveau personnage, la policière Renée Ballard dont la ténacité n’a d’égale que son obsession à boucler toutes les enquêtes où elle met le doigt, quitte à en perdre le sommeil, la santé et peut-être son job.

Dans cette première aventure, ce sont son flair, quelques amis, mais aussi la science et le croisement d’informations issues de multiples banques de données qui lui permettront de mener trois (trois !) enquêtes en même temps.

À la lecture de l’ouvrage nous est tout de suite venu le sentiment que les amateurs de la série CSI se retrouveront ici en terrain connu.

Si la finale nous a un peu déçu parce qu’un peu ficelée à la va-vite, le plaisir de plonger dans cette histoire s’est manifesté de la première à la dernière page.

Vivement, le retour de Renée Ballard !

★★★½ En attendant le jour. Michael Connelly. Calmann Levy Noir. 420 pages.