Hitler ? Encore ? La question se pose devant la pléthore d’ouvrages consacrés au plus grand monstre que l’humanité ait connu.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Pourtant, Bernard Swysen a trouvé un ton nouveau pour présenter les grands méchants de l’histoire (Hitler, mais aussi Caligula ou Attila) avec sa collection baptisée « La véritable histoire vraie ».

Pour ce titre consacré à Hitler, le scénariste ne verse ni dans la didactique aride ni dans la parodie potache. Il s’appuie sur une solide base historique pour retracer le parcours d’Hitler (de ses premiers pas jusqu’à la mort que l’on sait), mais distille dans les cases un humour légèrement décalé, très bien servi par les dessins anthropomorphiques de Ptiluc. Goebbels en oiseau, Göring en chien, Himmler en loup…

La comparaison serait tentante avec le chef-d’œuvre d’Art Spiegelman, Maus, mais on ne nage pas du tout dans les mêmes eaux.

On pleurait avec l’un, on rit (jaune parfois) avec l’autre. Un album réussi, qui se termine avec un court dossier pédagogique. À mettre entre les mains de tous ceux que les récits historiques rebutent.

★★★ La véritable histoire vraie : Adolf Hitler. Bernard Swysen et Ptiluc. Éditions Dupuis. 120 pages.