Source ID:369583; App Source:cedromItem
Exclusif

Juste pour rire... de la magie

Le transformiste Arturo Brachetti, qui souhaitait créer un... (Photo fournie par Juste pour rire)

Agrandir

Le transformiste Arturo Brachetti, qui souhaitait créer un spectacle de variétés, animera le Komedy Majik Cho l'été prochain dans le cadre du festival Juste pour rire.

Photo fournie par Juste pour rire

Le metteur en scène Serge Denoncourt présentera durant tout le mois de juillet un spectacle international de magiciens dans le cadre de Juste pour rire. Animé par Arturo Brachetti, le Komedy Majik Chose veut un spectacle expérimental et innovant qui mêle humour et magie.

S'il met de nouveau en scène Le prénom cet été à Bromont, Serge Denoncourt prend plus de risques avec le Komedy Majik Cho, un spectacle qu'il est en train de créer à la demande de Gilbert Rozon.

Le metteur en scène travaille depuis une quinzaine d'années avec Arturo Brachetti, qui souhaitait créer un show de variétés.

«Avec ce spectacle, on sera quelque part entre Juste pour rire et Zoofest, explique Serge Denoncourt. On va expérimenter un spectacle de magie dans lequel sept magiciens vont être sur scène et interagir. Gilbert Rozon m'a donné carte blanche pour offrir au public quelque chose qui n'existe pas. Toujours ben le fun de se faire dire ça!»

Le spectacle découlera du mouvement comedy magic qui se répand aux États-Unis et en Europe depuis quelques années. Un mouvement qui tente de donner une cure de jeunesse à la magie.

«Pourquoi ne ferait-on pas disparaître et apparaître des cochons? lance Serge Denoncourt. Montréal est souvent précurseur de beaucoup de choses. On va donc faire du comedy magic de façon différente. On veut réinventer notre rapport à la magie. Par exemple, il n'y aura pas de pitoune assistante. C'est Arturo qui sera le maître de cérémonie.»

Magiciens chevronnés

Le metteur en scène a fait appel à des magiciens d'expérience. Mis à part Brachetti, il y aura deux magiciens italiens. D'abord le jeune Luca Bono, une révélation. Âgé de 20 ans, il fait sensation en Europe avec ses manipulations de cartes et de colombes. Il y aura aussi le duo Lucchettino: des clowns qui se moquent de la magie tout en la pratiquant.

Ernesto Planas, un Cubain spécialiste de la manipulation de parapluies, fera aussi partie de la troupe ad hoc. La France sera représentée par Théo Dari, alias Laserman, un artiste qui utilise le laser pour créer des ambiances futuristes. Et le Canada aura au moins deux magiciens: Vincent C, la recrue bad boy et Darcy Oake, magicien de Winnipeg.

«Je vais être complètement honnête, dit Serge Denoncourt: ou ce sera fantastique ou ce sera complètement raté! Mais on veut essayer un truc en plein festival et on sait que le public montréalais est ouvert aux nouvelles expériences. C'est rare que dans un festival commercial, on donne une chance à la créativité et à l'expérimentation.»




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer