Lois environnementales, normes de santé et sécurité au travail, normes de qualité: les entreprises doivent se conformer à plusieurs réglementations et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Nimonik leur offre de leur simplifier la vie.

Mis à jour le 29 mars 2011
Martine Letarte, collaboration spéciale LA PRESSE

«Nous venons de lancer des listes de vérification pour iPad et iPhone pour nos clients qui doivent aller vérifier des choses sur le terrain. Au lieu de tout écrire sur papier et retaper ensuite, ils peuvent entrer l'information sur notre base de données, prendre des photos et générer des rapports en Word. Tout est intégré, ce qui augmente l'efficacité et la rapidité du processus», explique Jonathan Brun, partenaire de Nimonik.

L'entreprise a lancé ces applications à la fin 2010. «Déjà, nous voyons que le marché est très important», précise-t-il.

Nimonik a démarré en 2008 en offrant un service de veille légale. «Nos clients doivent garder une liste à jour des lois et règlements qui s'appliquent à eux et notre service le fait automatiquement», explique M. Brun.

Les clients de Nimonik ne sont généralement pas de petits commerçants du coin, mais de grandes entreprises. Comment y est-elle parvenue aussi rapidement?

«Avant, je travaillais dans un groupe-conseil en environnement et Nimonik a été fondée avec un collègue et le propriétaire du groupe-conseil qui est partenaire silencieux et qui avait plusieurs clients pour nous», explique M. Brun.

Nimonik est donc un exemple de compagnie lean. «Nous gardons des frais d'exploitation minimaux et nous avons eu des clients dès le départ. Nous avons également eu une bourse de la Ville de Montréal pour les jeunes entrepreneurs et d'autres sources de financement comme le SAJE», explique Jonathan Brun.

En plus des trois partenaires, Nimonik compte maintenant trois employés et quelques contractuels.

5 conseils de l'équipe du CLD de la Haute-Côte-Nord

1. «Consulter un CLD, c'est gratuit, donc profitez-en pour aller chercher toute l'information sur les organismes de financement, les subventions, les concours et autres programmes dont vous pourriez bénéficier. Le CLD peut même vous aider à établir des liens avec des organismes.»

2. «N'oubliez pas d'aller chercher un fonds de roulement même si c'est souvent difficile à financer. C'est important, trouvez-vous de bons arguments!»

3. «Portez une attention particulière à la rentabilité de votre projet et n'hésitez pas à diversifier vos produits et services pour aller chercher d'autres marchés.»

4. «Ne faites pas monter votre projet par un consultant, parce que vous aurez de la difficulté à le défendre lorsque vous serez devant une institution financière. Faites-le vous-même en allant chercher de l'aide.»

5. «Si vous ne savez pas lire d'états financiers, de ratios, ou établir des coûts de revient, suivez des formations.»