Plusieurs projets d'ingénierie importants ont été réalisés ou sont en voie de l'être actuellement à Québec. En voici quatre particulièrement intéressants pour la capitale.

Publié le 6 mars 2019
NATHALIE CÔTÉ LA PRESSE

Tramway

Projet majeur : la Ville de Québec souhaite mettre en place d'ici 2026 un tramway dont le coût de réalisation est estimé à 3 milliards de dollars. Une fois en service, le tramway pourra transporter 5200 passagers à l'heure à une vitesse maximale de 70 km/h. Le tracé s'étendra sur 23 km, dont 3,5 km de tronçons souterrains. La réalisation du tramway comporte de nombreux défis pour les ingénieurs. Parmi ceux-ci : la conception des tunnels, la stabilisation des parois rocheuses et l'alimentation électrique du réseau. La Ville a notamment accordé un contrat à la firme Systra, l'automne dernier, pour l'appuyer dans la réalisation de son projet.

Nouveau centre hospitalier

Un nouveau centre hospitalier regroupant les activités de l'Hôtel-Dieu de Québec et de l'hôpital de l'Enfant-Jésus est en construction sur le terrain de ce dernier établissement. Le coût du projet est d'environ 2 milliards. La première phase comprend la construction du Centre intégré en cancérologie, qui sera livré à la fin de l'an prochain. La construction d'une nouvelle centrale thermique et d'un bâtiment des génératrices est aussi prévue. La deuxième phase prévoit la construction d'un pavillon des soins critiques. Évidemment, les travaux doivent être réalisés en limitant au maximum les conséquences sur les activités de l'hôpital. Les ingénieurs devront notamment assurer la réalimentation énergétique de l'hôpital existant sans nuire aux services.

IMAGE FOURNIE PAR LE CHU DE QUÉBEC

Le nouveau centre hospitalier regroupera plusieurs spécialités, dont la néphrologie, les sciences neurologiques, l'oncologie, la traumatologie et les soins aux grands brûlés.

Agrandissement de l'aéroport

En voie d'être terminés, les travaux d'agrandissement et de réaménagement de l'aéroport international Jean-Lesage de Québec représentent des investissements de 277 millions de dollars. La première phase, terminée en décembre 2017, comprenait la construction de la nouvelle aérogare internationale et la mise à niveau d'infrastructures comme les pistes d'atterrissage. La seconde phase vise à réaménager l'ancienne aérogare et à relier les deux sections. Une des plus grandes difficultés est le maintien des activités de l'aéroport durant les travaux. L'arrimage de systèmes différents entre l'ancienne et la nouvelle partie, notamment pour le chauffage, a aussi été un défi. Finalement, toute la construction a été pensée afin d'éviter que des travaux d'agrandissement futurs soient intrusifs et coûteux.

PHOTO FOURNIE PAR L'AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN-LESAGE DE QUÉBEC

Le projet comprend notamment quatre nouvelles passerelles d'embarquement, des douanes plus pratiques et des bornes d'enregistrement.

Écocondos Origine

Avec ses 40 m de hauteur, l'immeuble des écocondos Origine est la plus haute structure de bois massif à 100 % du monde. L'édifice terminé en avril 2018 présentait un défi de taille : la capacité portante du sol était très faible. Il a notamment fallu creuser très profondément et installer une dalle presque aussi grande que le terrain pour répartir le poids en cas de séisme. Le bois a aussi été choisi pour limiter le poids de l'immeuble, car celui-ci ne devait pas être plus lourd que le poids de la terre retirée du terrain. Les ingénieurs ont dû créer des modèles pour évaluer les réactions du bâtiment en cas de séisme et la sécurité en cas d'incendie.

PHOTO YAN DOUBLET, LE SOLEIL

Les écocondos Origine devraient obtenir sous peu la certification environnementale LEED argent.