Lorsque la crise a éclaté, en mars, Jonathan Rouxel, président de Prologue AI, était en France pour présenter La Voix de Montréal, un produit intelligent qui fait la conversation aux touristes internationaux en leur faisant découvrir la métropole. Puis, brutalement, toute possibilité de voyage a disparu. Le coup a été dur, mais rapidement, l’entrepreneur a répondu à l’appel du programme Genesis du hub créatif Zù pour aider les entreprises culturelles et créatives à se réinventer.

Martine Letarte Martine Letarte
Collaboration spéciale

« Il fallait se lancer dans une refonte de notre produit pour l’adapter au tourisme local, explique Jonathan Rouxel. Genesis m’a attiré parce que j’avais besoin de réconfort et d’être entouré de gens qui, comme moi, devaient réinventer leur entreprise. »

Il trouvait aussi très intéressant que le programme de Zù le mette en contact avec un écosystème de partenaires du monde culturel et du divertissement, comme Juste pour rire, l’Opéra de Montréal et Telus.

« Nous avons créé des cercles de validation composés notamment de clients pour présenter les défis qu’ils vivent de façon à ce que les solutions développées par les entrepreneurs puissent y répondre », dit Guillaume Thérien, directeur général de Zù, qui a pu former une cohorte pour Genesis en pleine pandémie grâce à la contribution de la Ville de Montréal.

Pour faire cheminer les entrepreneurs vers des solutions, la méthode choisie a été celle du « design thinking ». Ils étaient donc amenés à réaliser un prototype rapidement en vue d’arriver à un produit minimalement viable, et ce, en huit semaines.

La cohorte était virtuelle, mais les entrepreneurs ont réussi à tisser des liens. Ils se réunissaient souvent dans les parcs pour échanger sur leurs développements. Une belle collaboration s’est faite.

– Guillaume Thérien

Des résultats concrets

Plus de 80 candidatures avaient été reçues pour participer à Genesis et 10 entreprises ont été choisies pour relever les défis d’humaniser le virtuel et de créer des formats de contenu innovants. Guillaume Thérien constate que toutes les entreprises participantes ont obtenu des résultats concrets, comme du financement et une entente de distribution.

Prologue AI proposera pour sa part de découvrir des lieux de Montréal à travers différentes thématiques comme la nourriture, le crime, la musique, les films, etc. Sa plateforme de divertissement récréotouristique, qui sera lancée en mai 2021, utilise l’audio, la vidéo, la réalité augmentée et la reconnaissance d’images pour créer des expériences géolocalisées.

« Nous sommes en discussion sérieuse avec un client potentiel rencontré lors du programme pour cocréer du contenu », indique Jonathan Rouxel, visiblement enthousiaste.

Une fois que la crise sanitaire sera maîtrisée, Prologue AI compte poursuivre sa croissance en allant vers le tourisme international.

« C’est très important, surtout pour la relance, que les grandes entreprises d’ici soutiennent nos jeunes pousses très créatives qui développent des solutions innovantes en leur donnant leur première chance », affirme Guillaume Thérien.

Ouvert en 2019, le hub créatif Zù héberge des entreprises du milieu culturel et créatif, en plus d’offrir des programmes. Genesis a été bâti au départ pour tester un concept et il a été adapté aux réalités de la COVID-19.