La gestion de son patrimoine, qu’on fasse affaire avec un conseiller ou pas, ne devrait jamais être laissée au hasard. Daniel Lanteigne, planificateur financier au Groupe Mirador, propose donc cinq moments dans l’année à inscrire à son calendrier.

Stéphane Champagne Stéphane Champagne
Collaboration spéciale

En janvier

« C’est au début de l’année qu’on devrait toujours planifier le bon temps ou le plaisir qu’on veut s’offrir dans les 11 mois suivants. Que ce soit un voyage ou un bien, il faut le prévoir le plus tôt possible afin de savoir ce que ça représentera dans son budget annuel. Une fois cela déterminé, on choisit le ou les moments où on va rencontrer son planificateur financier. Je suggère deux rencontres par année, soit après la période des impôts et, plus tard, à l’automne. »

Durant les 60 premiers jours de l’année

« C’est durant les 60 premiers jours de l’année qu’une personne peut contribuer à son REER [régime enregistré d’épargne-retraite]. Ce montant sera déduit des revenus de l’année précédente. Cette période est également importante, car il arrive que de nouvelles sommes d’argent deviennent disponibles, par exemple des primes de rendement obtenues dans le cadre de son emploi. Si on veut atténuer la facture fiscale d’une telle prime, il est, par exemple, préférable de l’investir – en tout ou en partie – dans son REER. »

Après le 30 avril

« Sauf pour les entreprises et les travailleurs autonomes, le 30 avril est la date limite pour produire sa déclaration de revenus. Une fois cette période passée, il est judicieux de faire parvenir à son planificateur financier une copie de sa déclaration de revenus et de ses avis de cotisation. Le planificateur sera alors en mesure de jauger la situation du client et voir s’il n’y a pas lieu d’améliorer ou de modifier certains éléments. On regarde si la situation du client – travail, vie personnelle, etc. – a changé ou pas. On va aussi en profiter pour revoir les objectifs financiers du client et on va établir une optimisation fiscale, c’est-à-dire qu’on va déterminer où le prochain dollar disponible devrait aller. »

En novembre

« La troisième semaine de novembre est la semaine de la planification financière. Le mois de novembre est donc un moment judicieux pour rencontrer son planificateur financier. On regarde de nouveau si la situation du client a changé ou pas. Ce sera le moment de revenir sur les éléments identifiés au printemps. On pourra aussi peut-être déterminer si le moment est bien choisi pour aller rencontrer son notaire afin de, par exemple, mettre son testament à jour, rédiger un mandat d’inaptitude, etc. Il y a plein d’avenues à explorer. On fait aussi un bilan de l’année qui tire à sa fin et on réajuste le tir si les revenus ont diminué ou augmenté. »

Le 31 décembre

« Le 31 décembre est une date importante, notamment pour les gens qui contribuent à un régime enregistré d’épargne-études [REEE] ou à un régime enregistré d’épargne-retraite [REER]. Une personne a jusqu’au 31 décembre pour investir dans le REEE de son ou de ses enfants afin de recevoir sa juste part de subventions gouvernementales pour l’année en cours. Lorsqu’une personne a 71 ans au 31 décembre, elle doit avoir obligatoirement transféré son REER dans un FERR [Fonds enregistré de revenu de retraite]. Si l’épargnant omet d’effectuer le transfert, son institution financière le fera automatiquement. N’empêche que cette personne doit prendre des décisions pour la suite des choses. »