L’immobilier commercial se porte bien à Québec. La Ville a récemment dévoilé que la valeur des permis non résidentiels délivrés est passée de 280 millions de dollars, en 2017, à 501 millions, en 2018. Voici quatre grands projets.

Julie Roy Julie Roy
Collaboration spéciale

Les travaux vont bon train pour Medicago

Débutés il y a un an, les travaux de construction du complexe de Medicago se déroulent rondement. « Nous sommes dans les temps », souligne Jean-Luc Martre, vice-président exécutif chez Medicago. Le projet de 245 millions de dollars comprend le siège social, un centre de recherche et de développement ainsi qu’une usine pour produire des vaccins commerciaux. Le début de la production est prévu pour 2023 et devrait permettre la mise en marché de 40 à 50 millions de doses contre la grippe saisonnière. Medicago avait fait le choix de s’installer à Québec après un appel d’offres international. La main-d’œuvre hautement qualifiée, les infrastructures de recherche et les conditions économiques favorables avaient fait pencher la balance en faveur de la capitale.

775 millions pour le Terminal Laurentia

Anciennement nommé Beauport 2020, le projet du terminal de conteneurs du Port de Québec a de nouveaux alliés avec Hutchison Port, le plus grand opérateur de terminal au monde, présent dans 27 pays, et le Canadien National. « Notre but est de concurrencer les ports de New York et de la Virginie pour avoir accès au marché du Midwest américain », explique Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec. L’arrivée de ces nouveaux partenaires a fait augmenter la valeur de l’investissement à 775 millions. La première pelletée de terre ne sera toutefois pas pour tout de suite puisque le projet est encore à l’étape de l’évaluation environnementale. En tout, 15 ministères, tant provinciaux que fédéraux, travaillent sur ce dossier.

IMAGE FOURNIE PAR LE PORT DE QUÉBEC

Le début des travaux du nouveau terminal est prévu pour 2021. Il permettra à 500 000 conteneurs de transiter et devrait être en activité dès 2024.

Décathlon débarque à Québec

Le géant français Décathlon continue son expansion et a ouvert un premier magasin à Québec. Le nouvel établissement de 56 000 pi2, construit au coût de 15 millions de dollars, est désormais l’un des plus gros magasins de sport de la capitale. « Le marché des magasins de sport est mature, mais les équipements sont trop chers. Nous possédons plusieurs marques privées et beaucoup de produits que l’on ne retrouve pas ailleurs, ce qui nous permet d’avoir des prix intéressants », mentionne Tristan Vende, porte-parole de Décathlon. Pour rivaliser avec le commerce en ligne, Décathlon fait aussi le pari du contact humain et mise sur le concept expérientiel. Outre les 6500 produits et accessoires, on y trouve des zones de tests pour essayer les articles proposés.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Décathlon compte 1500 magasins à travers le monde. Dès son arrivée au Canada, la ville de Québec faisait partie de ses plans en raison de la densité de la population. 

Bienvenue chez Monsieur Jean-L’hôte particulier

Situé dans le Vieux-Québec, Monsieur Jean-L’hôte particulier sort des sentiers battus. Construit dans l’ancien immeuble de la Banque Nationale, l’intérieur du bâtiment de six étages a complètement été refait à neuf. Il comprend 49 suites avec cuisinette, une épicerie-café et une bibliothèque ouverte à la population. « Notre priorité est d’amener des gens de l’extérieur du Canada à séjourner chez nous. Ces voyageurs veulent côtoyer des gens locaux et c’est ce que nous encourageons », explique Catherine Chéruet, directrice de l’hôtel. L’établissement haut de gamme se définit comme un hôtel chic qui ne se prend pas au sérieux. Le propriétaire, Jean Campeau, mentionne que trois autres projets du même genre sont prévus.

IMAGE FOURNIE PAR MONSIEUR JEAN-L’HÔTE PARTICULIER

Difficile de décrire le décor unique de Monsieur Jean-L’hôte particulier. Excentrique pour certains, il fait assurément entrer les visiteurs dans un autre monde.