On assiste à un congrès pour approfondir ses connaissances, tisser des relations d’affaires, mais on souhaite également s’aérer l’esprit entre deux plénières. Et ce ne sont pas les idées qui manquent pour les organisateurs qui sont appelés à « divertir » les participants au-delà du traditionnel 5 à 7. 

Yvon Laprade Yvon Laprade
Collaboration spéciale

Sur la tyrolienne

Les congressistes qui ont un horaire chargé pourront prendre l’air et survoler Tremblant, bien agrippés à l’une des cinq tyroliennes, sur la « ligne express ». Une randonnée d’une heure et demie, avec des paysages à couper le souffle. Voilà ce que propose Zyptrek Écotours. On accède d’abord au sommet de la montagne par la télécabine panoramique de Tremblant. Fait à souligner, l’entreprise est la seule au Québec à proposer deux lignes de tyroliennes en parallèle, ce qui permet aux congressistes de survoler la région et de penser à autre chose, le temps de cette sortie, qu’à la prochaine plénière ! Le parcours standard s’étire sur quatre kilomètres.

Attraper la truite à la main

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Le Centre d’activités nature Kanatha-Aki, à Val-des-Lacs, propose une pêche à la main bien originale.

Le Centre d’activités nature Kanatha-Aki, à Val-des-Lacs, propose depuis quelques années déjà une expérience « unique en son genre » avec l’ascension d’un torrent où le temps a laissé un amas de rochers de toutes formes et grosseurs. Par la suite, on invite les congressistes à enlever leurs chaussures et à se mettre les pieds dans des trous d’eau naturels pour pêcher – à la main ! – les truites arc-en-ciel qui s’y trouvent, en présence de leurs collègues. On aura compris que les pêcheurs d’un jour doivent parfois s’y prendre à plusieurs fois avant de réussir leur prise. On aura aussi compris que cette activité se déroule « dans le respect du poisson », tiennent à préciser les propriétaires de l’endroit, qui misent sur le potentiel « nature » dans la petite montagne.

Du vin et des assemblages

PHOTO FOURNIE PAR L’AUBERGE DU LAC MORENCY

La cave à vin de l’Auberge du Lac Morency

Depuis quelques semaines, l’Auberge du Lac Morency, à Saint-Hippolyte, qui a une cave à vin de plus de 2000 bouteilles de toutes les provenances, offre l’activité de groupe « Vinificateur en herbe » permettant l’élaboration d’un vin d’assemblage à partir de différents cépages. Les participants, par équipes de quatre à six, pourront doser la quantité de vin de chaque cépage et créer une cuvée personnalisée. Une dégustation à l’aveugle couronnera le meilleur assemblage… Et ce vin « assemblé » sera servi lors du repas du soir, après la réunion entre collègues. L’activité est encadrée par un sommelier professionnel.

Surfer sur la réussite

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Faire du surf dans un environnement sécuritaire, dans une piscine à vagues chauffée : voilà une façon de décompresser entre deux réunions. Ça se passe à Saint-Sauveur, aux Sommets.

Faire du surf dans un environnement sécuritaire, dans une piscine à vagues chauffée : voilà une façon de décompresser entre deux réunions. Ça se passe à Saint-Sauveur, aux Sommets, qui s’affiche comme « le plus grand parc aquatique en montagne ». Ces séances d’apprentissage permettent aux débutants de glisser sur l’eau sans trop faire de vagues, tandis que les experts peuvent à souhait impressionner les collègues. Il est également possible de « réserver » la piscine à vagues, en soirée, et la montagne de ski, quand la neige se met à tomber. Enfin, le parc de manèges de Saint-Sauveur est une autre façon de se procurer des sensations fortes avant de retrouver tout son sérieux, assis dans la salle de réunion.