Durement éprouvé en 2015 par la fermeture et la démolition de son hôtel et de son centre des congrès en bordure de l’autoroute 20, Saint-Hyacinthe a repris les choses en main.

Stéphane Champagne Stéphane Champagne
Collaboration spéciale

En 2017 et en 2018, elle a inauguré coup sur coup un nouveau centre des congrès, de même qu’un hôtel de 250 chambres. Cet investissement de 100 millions a permis à la ville de reprendre sa place sur l’échiquier québécois des réunions et des congrès.

Fait intéressant : le centre des congrès (qui a coûté à lui seul 33 millions) est la propriété de la Ville de Saint-Hyacinthe. Le maire actuel, Claude Corbeil, en avait fait l’un des thèmes de sa campagne électorale.

« Nous avons longtemps été un important pôle d’attraction en termes de réunions et de congrès. Le maire voulait relancer ce moteur économique. Quand l’ancien Hôtel des Seigneurs a été démoli, ça a représenté des pertes économiques de 15 millions », rappelle Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville de Saint-Hyacinthe.

Avant le début des travaux du nouveau centre des congrès municipal, il avait été convenu que Sheraton allait construire un hôtel de 250 chambres d’une valeur de 65 millions. Le but : créer un complexe intégré.

Quand l’ancien centre des congrès a été démoli, tous nos clients ont dû se disperser vers Montréal, Drummondville ou Québec. Grâce à notre nouveau complexe, on a repris nos parts de marché et même plus.

Michel Douville, gestionnaire à la fois du Centre de congrès et de l’hôtel Sheraton

600 événements

En 2018, le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe a été l’hôte de quelque 600 événements, dont 80 d’envergure. Le plus important d’entre eux a accueilli 3000 personnes. « Ces événements ont généré un total de 16 000 nuitées. En 2019, on est assurés d’atteindre 25 000 nuitées », s’enorgueillit Michel Douville, gestionnaire à la fois du Centre de congrès et de l’hôtel Sheraton.

PHOTO FOURNIE PAR LE CENTRE DE CONGRÈS DE SAINT-HYACINTHE

En 2018, le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe a été l’hôte de quelque 600 événements, dont 80 d’envergure.

Physiquement, le nouveau complexe hôtelier maskoutain dispose de 63 000 pi2 pour la tenue de réunions, de congrès, etc. L’endroit peut recevoir 2500 personnes en format banquet et 3500 convives en formule cocktail. Le toit vert (grand comme un terrain de football) du centre des congrès peut accueillir jusqu’à 500 personnes.

L’endroit compte également un restaurant, un lounge, de même qu’un stationnement souterrain gratuit de 190 places. Fait intéressant : un système de bornes interactives permet aux visiteurs de mieux se diriger à l’intérieur du centre des congrès.

Depuis peu, le Centre de congrès et Espace Saint-Hyacinthe travaillent de concert. Espace Saint-Hyacinthe est le site hôte de la gigantesque et très réputée Expo agricole, dont la 182édition s’est tenue en juillet dernier. « En ayant accès à Espace Saint-Hyacinthe, on ajoute 165 000 pi2 à nos installations. Et nous ne sommes qu’à quelques minutes à pied. »

Le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe a pratiquement été construit sur le même site que le regretté Hôtel des Seigneurs, le long de l’autoroute 20. Pour les mordus de magasinage, un tunnel en verre le relie aux Galeries Saint-Hyacinthe, qui comptent 150 boutiques et 7 cinémas.