Source ID:; App Source:

Jeunes entrepreneurs

Southgate Dentistry: du personnel et de l'équipement requis

Paula MacPherson a beaucoup d'énergie et n'a pas... (PHOTO FOURNIE PAR PAULA MACPHERSON)

Agrandir

Paula MacPherson a beaucoup d'énergie et n'a pas peur des défis: elle a ouvert son cabinet de dentiste en même temps qu'elle a eu ses trois enfants.

PHOTO FOURNIE PAR PAULA MACPHERSON

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Le cabinet de dentiste de Paula MacPherson, en Nouvelle-Écosse, ouvert il y a deux ans et demi, a seulement deux salles aménagées sur une possibilité de cinq. L'équipement dans le domaine coûte les yeux de la tête. Or, elle arrive maintenant difficilement à répondre à la demande de sa clientèle toujours grandissante. Elle aimerait équiper deux de ses salles vacantes et embaucher une nouvelle hygiéniste dentaire.

«Aujourd'hui, un client doit attendre six mois avant d'obtenir un rendez-vous pour un nettoyage en soirée ou le samedi», raconte-t-elle à La Presse après être allée conduire ses trois enfants, dont des jumeaux, à la garderie avant de se rendre au travail.

Puisque son flux de trésorerie est serré, elle doit y aller graduellement.

«Mais les besoins sont présents maintenant, constate-t-elle. J'aimerais aussi, éventuellement, accueillir un autre dentiste.»

Ce n'est pas un hasard si elle a réussi à faire croître sa clientèle aussi rapidement. Elle avait un plan. Elle a installé son cabinet dans Southgate Village, à Bedford South, une communauté près de Halifax en très forte croissance où les projets immobiliers poussent comme des champignons.

«J'ai décidé de lancer mon propre cabinet même si c'est plus difficile financièrement, parce que je voyais affluer toutes ces jeunes familles, indique-t-elle. Aussi, lorsque j'ai commencé dans la profession, en 2008, j'avais travaillé dans quelques cabinets et j'avais regardé s'il était possible de racheter la pratique d'un dentiste, mais il n'y avait pas d'occasion à ce moment-là et je ne voulais pas seulement attendre un départ à la retraite.»

Comme maman, elle sait aussi à quel point il est important de prendre soin de la santé des dents de ses enfants. Elle participe à plusieurs activités éducatives, ce qui augmente sa notoriété dans sa communauté.

«C'est tellement plus facile d'agir en prévention lorsqu'il est question des dents que de réagir lorsqu'un problème arrive, explique la dentiste de 31 ans. J'adore montrer aux parents comment s'occuper de la santé dentaire de leurs enfants.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer