En 2003, Co-operators, une firme de finance et d'assurance, se classait au 45e rang du palmarès d'Aon Hewitt. Une décennie plus tard, l'entreprise, qui assure 844 000 habitations et 1,2 million de véhicules au pays, occupe le 22e rang des employeurs de choix au Canada.

Mis à jour le 21 nov. 2012
Annie Bourque, collaboration spéciale LA PRESSE

Cette ascension est attribuable à une mobilisation accrue des 5000 employés répartis dans 600 bureaux partout au Canada, dont 16 au Québec.

L'entreprise propose différentes mesures afin de susciter l'adhésion de son personnel: horaires flexibles, rabais dans les centres de conditionnement physique, dîners-causeries, etc.

L'évolution du personnel est importante. «Les directeurs donnent de la rétroaction à leurs employés afin qu'ils puissent s'améliorer au quotidien», explique Jodi Van Dam, directrice nationale des ressources humaines.

Les salariés bénéficient de deux jours dans l'année pour se consacrer à une cause bénévole de leur choix. «Certains organisent une activité de pêche sur glace pour les démunis. Nous appuyons de telles initiatives, parce que cela fait partie de nos valeurs», ajoute Mme Van Dam.

Cela devient même un incitatif d'embauche, selon Jeanne Dumont, qui dirige le département des ressources humaines au Québec depuis quatre ans. «J'ai été attirée par les valeurs d'intégrité, de loyauté et d'engagement. Nous avons le sentiment de faire partie d'une grande famille.»