Le premier ministre chinois Wen Jiabao a assuré mardi, à l'occasion d'une visite en Allemagne, que la Chine soutenait l'Europe dans un contexte de crise de la dette, et que Pékin avait confiance dans l'euro.

ASSOCIATED PRESS

À l'issue d'un entretien à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel, Wen Jiabao a affirmé que si l'Europe était confrontée à des difficultés, la Chine «donnera un coup de main». Il a mentionné les achats par la Chine d'obligations européennes.

Wen Jiabao a également souligné que la Chine avait confiance en l'Europe parce que, entre autres, elle est composée de plusieurs pays aussi forts économiquement que l'Allemagne, et elle a une main-d'oeuvre qualifiée. Il a affirmé que les difficultés actuelles étaient «seulement de nature temporaire».

Angela Merkel a déclaré pour sa part qu'elle avait dit à Wen Jiabao que l'Allemagne fera tout pour s'assurer de la compétitivité des pays de la zone euro, mais aussi du «degré nécessaire de solidarité».