• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Urbania 
  • > Beatriz Otero, pâtissière célèbre pour ses gâteaux de divorce 

Beatriz Otero, pâtissière célèbre pour ses gâteaux de divorce

Karol Anne Martin (kupcakes2.com)... (Photo LM Chabot (URBANIA))

Agrandir

Karol Anne Martin (kupcakes2.com)

Photo LM Chabot (URBANIA)

Maxime Beauregard-Martin/URBANIA

La pâtissière Beatriz Otero a préparé son premier gâteau de divorce pour une démariée extatique et pas mal party. Depuis, la Floridienne multiplie les variations de «you bastard» sur de la pâte d'amandes pour une clientèle grandissante.

Divorcer, c'est poche. Qu'est-ce qui pousse les gens à vouloir fêter ça avec un gâteau?

C'est une façon pour eux de marquer un nouveau départ et de se féliciter d'avoir traversé une situation difficile. Moi, avant de créer un gâteau, je m'inspire des expériences personnelles du client. Par exemple, celui sur lequel on voyait un boulet de prisonnier et des menottes accompagnés des mots «Free at last» était destiné à une femme victime de violence conjugale. J'ai compris que le gâteau de divorce pouvait avoir un potentiel libérateur.

Le gâteau dont vous êtes la plus fière, c'est lequel?

J'aime beaucoup le cimetière, qui comprend un cercueil miniature dans lequel on peut déposer sa bague de mariage. La cliente avait même prononcé une oraison funèbre en mémoire de son alliance!

C'est ben cute!

Je suis aussi fière du gâteau en forme de sac de golf, que j'avais fait pour un homme qui subissait toujours les reproches de sa femme lorsqu'il allait jouer. Mais l'un des plus populaires est celui où une femme traîne son ex-mari par le pied jusqu'à un tas d'ordures, à côté duquel on inscrit «Sors les poubelles». De façon générale, j'en prépare environ trois ou quatre par mois.

Avez-vous déjà eu à consoler une cliente ou à en calmer une autre?

Je ne peux pas jouer le rôle d'une psychologue, c'est sûr, mais je me suis déjà permis de donner quelques conseils. Par exemple, une cliente m'avait demandé d'envoyer le gâteau de divorce à son ex-mari. Quand j'ai appris qu'il était policier, je lui ai fait comprendre qu'il pourrait l'accuser de harcèlement et que ce serait plus safe pour elle si elle fêtait dans l'intimité avec ses amies. Elle a plutôt fait un feu de joie avec les effets personnels de son ex!

Est-ce que ça peut aller loin, le concept de gâteau de divorce?

Oui, ça peut. Il y a par exemple celui avec une mariée qui tient entre ses mains la tête de son époux, décapité, du colorant rouge dégoulinant sur le crémage, ou l'autre sur lequel une femme m'avait demandé d'écrire toutes les insultes qu'elle n'osait pas crier à son ex. Mais habituellement, je n'encourage pas trop les concepts aussi violents.

C'est pas un peu triste que notre société en soit rendue à célébrer le divorce?

Je préférerais qu'on me commande plus de gâteaux pour des anniversaires de mariage que pour des divorces, c'est clair! Quand un mariage bat de l'aile, je pense qu'il y a toujours une solution, suffit que les époux prennent le temps d'aller chercher l'aide appropriée. Après tout, ils sont tombées amoureux l'un de l'autre à un moment de leur vie, non? De nos jours, les gens abandonnent trop facilement.

J'en conclus que vous êtes mariée...

En fait, je suis divorcée! Mais je ne me suis pas cuisiné de gâteau pour fêter ça.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer