Montréal, haut lieu du tatouage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal est un haut lieu du tatouage, affirme Pierre Chapelan (Pierre C.), propriétaire des studios Tattoomania et organisateur d'Art Tattoo Montréal. Le congrès annuel, qui se tient jusqu'à dimanche, en est à sa huitième année et a acquis au fil du temps une réputation très enviable dans le milieu.

«Montréal est une ville ouverte, multiculturelle, artistique, ce qui en fait un terrain propice au tatouage. Les tatoueurs de partout au monde aiment bien venir tatouer et se faire tatouer chez nous», affirme Pierre C., qui aimerait d'ailleurs ajouter à sa «collection» une image du Japonais Ichibay, ce week-end.

«Quand on songe à se faire tatouer, ça vaut la peine de venir faire un tour à Art Tattoo Montréal, où on a l'occasion de feuilleter plus de 150 portfolios et de côtoyer plus de 5000 personnes tatouées. Disons que ça donne des idées!»

On peut évidemment se faire tatouer sur place, même si certains artistes refusent de sortir leurs aiguilles dans les congrès. C'est notamment le cas d'Émilie Roby, qui sera présente mais seulement pour montrer son travail et discuter avec les participants. «C'est trop difficile d'établir une connexion avec la personne dans ce contexte. J'ai besoin d'un peu d'intimité pour tatouer.» L'artiste est néanmoins reconnaissante du fait que les congrès lui ont permis de diffuser son travail et d'attirer de nouveaux clients.

D'autres, comme Yann Black, refusent carrément de participer à ces grands rassemblements de la modification corporelle. «Il n'y a absolument rien de mal avec ce genre de manifestation, mais personnellement, je les déteste!» Le tatoueur a participé à cinq congrès en 17 années de «gribouillage». «De toute manière, du travail, j'en ai trop!» lance le bourru sympathique.

Art Tattoo Montréal 2010 se tient à la gare Windsor (1160, rue De la Gauchetière) jusqu'à dimanche. Infos: arttattoomontreal.com




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Repousser les limites du tatouage

    Société

    Repousser les limites du tatouage

    Les têtes de mort, les dragons, les pin-ups et les motifs tribaux ne vous disent rien? Aujourd'hui, ce n'est plus une raison pour ne pas se faire... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer