Miss Poutine, le jeu

L'éditeur de jeux sherbrookois, Christian Lemay, présente son... (Photo Imacom Frédéric Côté)

Agrandir

L'éditeur de jeux sherbrookois, Christian Lemay, présente son nouveau bébé: Miss Poutine.

Photo Imacom Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Geneviève Proulx
Geneviève Proulx
Le Nouvelliste

Il ne faut que quatre personnes pour transformer votre prochain party en véritable casse-croûte où les caissières et les cuisiniers s'affronteront afin de ne pas être celui qui devra passer la moppe... Miss Poutine, un nouveau jeu édité par le Sherbrookois Christian Lemay, prend place sur les tablettes des boutiques de jeux de la province depuis quelques semaines et, déjà, l'engouement se fait sentir. Et pour cause!

«C'est un jeu très très accessible, avance-t-il. Tout le monde peut y jouer et ce, dès huit ans. Ceux qui aiment crier seront servis et le plaisir y est très primal!»

Instructions simples à comprendre, rapidité du jeu, plaisir et rires garantis, bref, tous les ingrédients sont réunis pour faire de Miss Poutine un succès. «Il peut réunir différentes générations et pas besoin de connaissances ou d'aptitudes particulières, juste un peu de concentration et un bon cri!» rigole Christian Lemay.

«Les joueurs deviennent le personnel du casse-croûte Miss Poutine. Les deux caissières ouvrent deux cartes et crient aux cuisiniers les commandes qu'elles doivent remplir comme par exemple: un hot dog, une poutine et deux hamburgers. Le cuisinier qui possède ces items doit les remettre rapidement à la caissière afin de vider son jeu le plus vite possible», explique celui qui est derrière de nombreuses réussites dans le domaine du jeu, dont J'te gage que.

Et gare au cuisinier et à la caissière la plus lente. Un point moppe leur sera attribué. À trois points moppe, on est déclaré perdant et il faut laver le plancher!

Vitesse grand V

Les choses roulent à une vitesse grand V pour l'ancien professeur de littérature du Cégep de Sherbrooke. «Ça va assez bien pour pouvoir mettre de la crème glacée dans le congélo et de la bière au frigo!» En effet, plus de 40 000 exemplaires de J'te gage que ont trouvé preneur depuis sa mise en marché en 2006, ce qui en fait le jeu le plus vendu au Québec.

«Il est traduit en anglais, mais c'est plus difficile ailleurs au Canada parce que les anglophones n'ont pas vraiment de culture ludique. En France, Bluff party est disponible depuis janvier et les ventes sont très bonnes. Nous sommes également présents en Allemagne et nous travaillons à percer le marché en Italie ainsi que dans d'autres pays», dit-il fièrement.

En attendant que son jeu devienne un best-seller dans tous les pays de la planète, Christian Lemay bosse sur un nouveau jeu destiné aux tout-petits où les monstres seront en vedette. «Il y aura des monstres qui sortiront de sous le lit. Pour leur faire peur et ainsi les enfermer dans le placard, les enfants devront trouver la bonne carte. Les joueurs ne seront pas en compétition l'un contre l'autre, ils devront plutôt collaborer. La victoire en sera donc une collective, une nouvelle tendance dans l'univers du jeu.»

Miss Poutine est le cinquième jeu signé Christian Lemay à prendre place dans les boutiques spécialisées. À Sherbrooke, Miss Poutine est disponible Au Griffon et à la Bibrairie GGC, entre autres, au coût de 18,95 $.

 




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer