• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Restaurants 
  • > La Liste des 1000 restaurants «confirme l'excellence» de la gastronomie française 

La Liste des 1000 restaurants «confirme l'excellence» de la gastronomie française

Le Restaurant du chef Benoît Violier, qui possède trois étoiles... (Photo Michel Euler, AP)

Agrandir

Le Restaurant du chef Benoît Violier, qui possède trois étoiles au guide Michelin, est arrivé premier de «La Liste», un classement des «1000 restaurants d'exception» dans le monde.

Photo Michel Euler, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

«La Liste», classement des «1000 restaurants d'exception» dans le monde, qui a couronné le chef franco-suisse Benoît Violier, «confirme l'excellence» de la gastronomie française, a estimé le chef de la diplomatie Laurent Fabius dans un message diffusé jeudi lors de la remise des prix.

Cette liste, établie à partir d'une compilation de quelque 200 guides gastronomiques et avis de sites participatifs, a été lancée sous l'impulsion du Quai d'Orsay afin de répondre à l'influent, mais controversé classement britannique des «World's 50 Best Restaurants».

La France et le Japon sont les deux pays les plus représentés avec chacun plus de 100 adresses dans ce palmarès consultable sur le site laliste.com. Le top 10, qui avait été dévoilé dès le 12 décembre, compte cinq chefs français.

«Ce classement confirme l'excellence de nos restaurants et de nos chefs», s'est félicité le ministre des Affaires étrangères, également en charge du Tourisme, dans un message vidéo enregistré avant son départ pour New York où il devait assister vendredi à une réunion sur la Syrie.

Il a salué la «méthode transparente, inédite, fiable» de La Liste. «Cette méthode permet d'échapper, en tous cas je l'espère, aux critiques dont font l'objet certains classements internationaux existants, dont (...) l'objectivité est parfois mise en cause», a-t-il dit.

«L'objectivité dans ce domaine ne peut qu'être favorable à la gastronomie française, dont la place dans certains classements ne reflète pas toujours son mérite», a-t-il poursuivi, dans une allusion aux «50 Best», dont le top 10 ne comprend aucun restaurant français.

Il a souligné que «La Liste», orchestrée par l'ambassadeur Philippe Faure, président d'Atout France, organe de promotion du tourisme hexagonal, n'avait bénéficié d'aucun financement public.

«C'était un exercice impossible!», s'est exclamé Philippe Faure. «Personne n'imagine les défis que nous avons dû affronter pour établir cette liste mondiale», a-t-il dit, ajoutant devoir déjà faire face aux critiques de chefs s'estimant mal classés.

Le chef Benoît Violier, dont le Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier, en Suisse, est premier de «La Liste», s'est réjoui de «cette reconnaissance». «C'est un message formidable pour mon équipe», a déclaré le chef franco-suisse de 44 ans, aux commandes de cet établissement trois étoiles au guide Michelin.

Les quatre autres chefs français dans les dix premiers restaurants distingués sont Guy Savoy (dont le restaurant parisien arrive 4e), Michel Troisgros (Troisgros, 8e), Gilles Goujon (l'Auberge du Vieux Puits, 9e), et Joël Robuchon dont le restaurant de Tokyo se classe 10e.

Les chefs les plus récompensés de la Liste sont Joël Robuchon (11 restaurants classés), Alain Ducasse (7 restaurants), Pierre Gagnaire (7 restaurants).

Alain Ducasse s'est vu décerner le «prix de la transmission». Absent à cette soirée, il avait chargé Dominique Lory, le chef de son restaurant Le Louis XV à Monaco, classé 17e, de recevoir le prix à sa place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer