Le bar à vin Soif parmi les meilleurs nouveaux restos

Le bar à vin Soif, ouvert en septembre 2014... (PHOTO FRANCOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Le bar à vin Soif, ouvert en septembre 2014 à Gatineau.

PHOTO FRANCOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un seul établissement québécois figure au palmarès des nouveaux restaurants du magazine enRoute. Le bar à vin Soif, de la sommelière Véronique Rivest, se classe in extremis en 10e position tandis que le Pigeonhole, à Calgary, arrive en tête de liste.

Andrew Braithwaite, le journaliste du magazine enRoute qui a mis à l'épreuve les 32 tables finalistes, a grandement aimé son expérience au bar à vin Soif, ouvert en septembre 2014 à Gatineau. Le chroniqueur a été impressionné par les détails dans les plats, les vins, le décor et même le choix de la musique (Beck y jouait lors de son passage). Il a surtout trouvé l'endroit accueillant et sans chichis.

«Au cours d'une année, notre journaliste teste beaucoup de plats. Chez Soif, ça avait bon goût, mais en plus, les présentations étaient très recherchées. Par exemple, un des plats de légumes était servi sur une espèce d'ardoise noire qui pourrait pratiquement être un tableau exposé au Metropolitain Museum of Art, à New York. Tout est pensé, mais tout est simple en même temps», explique Jean-François Légaré, rédacteur en chef d'enRoute.

La sommelière, aussi chroniqueuse à La Presse, a été prévenue la semaine dernière que son restaurant figurait parmi le top 10. Elle n'a cependant pas été informée de sa position dans le classement. Comme tous les autres finalistes, elle l'apprendra au courant de la journée.

«Je suis complètement extatique. C'était déjà quelque chose de faire partie des 30 finalistes donc qu'on soit 1er ou 10e, c'est un honneur», s'est-elle exclamée, lors d'une entrevue téléphonique.

En prenant contact avec la sommelière, la direction du magazine a souligné qu'elle avait aimé l'ambiance dans le bar à vin. Ce compliment a touché Véronique Rivest droit au coeur, elle qui voulait créer un endroit sans prétention.

«J'ai passé ma vie à faire des cartes de vins pour des restaurants. Un bon sommelier ne crée pas une carte pour lui-même. Il travaille pour un restaurant, pour un chef, pour un menu, pour une clientèle. Avec Soif, c'était l'occasion de créer une carte teintée par mes préférences personnelles.»

À bas les catégories! 

Après 14 palmarès, enRoute remarque que les bonnes tables ne se trouvent plus uniquement dans les grandes villes comme Montréal, Toronto ou Vancouver. Cette année, deux d'entre elles sont établies dans les Maritimes, tandis qu'une autre se trouve à Galiano Island, une île de la Colombie-Britannique.

Jean-François Légaré souligne également que plusieurs des finalistes s'amusent à entremêler des styles de cuisine différents. Dans le palmarès, un seul restaurant, le Yasu, s'affiche clairement comme un bar à sushis. Les autres sont un peu plus difficiles à catégoriser. «Il y a un côté très métissé et très intéressant dans la cuisine canadienne en ce moment.»

«Le Canada a des influences qui proviennent de partout et les chefs commencent à se les approprier pour les faire mijoter à leur image.»

Jean-François Légaré
rédacteur en chef d'enRoute

Le Pigeonhole, le meilleur nouveau restaurant de l'année, est justement un établissement qui ne ressemble à aucun autre. Le «wine and snack bar» de Calgary est établi dans un ancien salon de thé dont certains éléments du décor ont été conservés. Le chef Justin Leboe y travaille avec des produits locaux tout en apportant une touche japonaise à sa cuisine.

«C'est un peu parce qu'on était incapable de catégoriser l'endroit et parce qu'il nous a tellement surpris que le Pigeonhole mérite le titre de "meilleur nouveau restaurant". Cet exemple prouve que la cuisine canadienne est complètement décloisonnée. Il y a quelques années, on retrouvait des restaurants de fine cuisine française ou des restaurants japonais au palmarès. Cette année, c'est un mélange des styles», raconte M. Légaré.

Chaque année, enRoute, le magazine d'Air Canada, fait appel à un panel afin d'établir une liste d'une trentaine de restaurants ouverts dans la dernière année, au Canada. Le journaliste Andrew Braithwaite parcourt ensuite le pays incognito pour dresser un palmarès des 10 meilleures nouvelles tables.

Rappelons que 8 restaurants québécois comptaient parmi les 32 finalistes dont le Jatoba, le Salmigondis et la Pizzéria Gema, à Montréal, ainsi que le Ciel ! et le Renard et la chouette, à Québec.

Les 10 meilleurs nouveaux restaurants, selon enRoute

  1. Pigeonhole (Calgary)
  2. Port City Royal (Saint-Jean, Nouveau-Brunswick)
  3. Pilgrimme (Galiano Island)
  4. DaiLo (Toronto)
  5. Bar Raval (Toronto)
  6. AnnaLena (Vancouver)
  7. Adelaide Oyster House (St. John's, Terre-Neuve)
  8. Yasu (Toronto)
  9. Enoteca (Winnipeg)
  10. Soif (Gatineau)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer