180 g: café et vinyle

Les amateurs de musique l'auront deviné: ce café du Mile-Ex doit son nom au... (Photo tirée de leur compte facebook)

Agrandir

Photo tirée de leur compte facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sara Barrière-Brunet
La Presse

Les amateurs de musique l'auront deviné: ce café du Mile-Ex doit son nom au poids d'un vinyle de qualité!

C'est qu'en plus de servir le café du torréfacteur montréalais Saint-Henri, le 180 g vend des vinyles, neufs et usagés, de style funk, soul, hip-hop, que le propriétaire, l'artiste visuel Christophe Bundock De Muri, affectionne particulièrement.

C'est un peu par hasard que le projet du café dans ce coin industriel de la ville s'est dessiné.

Un ami venait d'acquérir un grand espace pour y loger son studio de cinéma et a proposé que Christophe et son partenaire d'affaires, Charles-Étienne Brassard, y installent un café. 

Toutes les rénovations ont été faites par le proprio, qui a utilisé du bois recyclé, du béton et du mobilier que son grand-père avait accumulé chez lui.

Dans ce petit local niché entre les ateliers et studio du quartier, il règne un air de Brooklyn... Assez cool!

6546, rue Waverly

facebook.com/le180g

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer