Quatre plans sans réservation

Chez Vin Papillon, le menu à l'ardoise change... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Chez Vin Papillon, le menu à l'ardoise change tout le temps.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Si vous êtes de ceux qui ont l'impression que tous les restaurants sont pleins partout d'ici à Noël parce que des gens bien organisés ont déjà tout réservé, ne soyez pas découragé.

Je n'ai pas de solution magique pour vous aider à dénicher une réservation. Et parfois, j'avoue que c'est effectivement difficile: le serveur du Pied de cochon n'a-t-il pas sauté la semaine dernière parce que tout le monde a voulu réserver en même temps pour les tables du printemps à la Cabane à sucre?

Mais il y a un truc de base pour aller dans un endroit cool et bon quand tout est réservé mur à mur partout: on choisit un endroit qui ne prend pas de réservations!

Pas de réservation pour vous? Pour les autres non plus. Ce qui veut dire que si vous êtes prêts à attendre un peu - en prenant un verre, évidemment, c'est le temps des Fêtes, après tout -, ces tables sont pour vous. Et vous pouvez y débarquer à l'improviste, sans planification complexe, avec les copains, le tout bien sûr dans la joie et l'allégresse typiques des dernières semaines de décembre, long shopping et cantiques de Noël jazzifiés en prime.

Voici donc quatre adresses, plutôt abordables, que je recommande chaudement.

Vin Papillon

J'adore cet endroit, vous le savez déjà. On y sert une cuisine décoiffante axée sur les légumes sans que ce soit végétarien ni que ce soit ascète. Ô merci. Ici, le légume s'éclate. Mais comme on est chez le petit frère de Joe Beef, on pouvait s'en douter. Le menu à l'ardoise change tout le temps. S'ils ont encore le chou-fleur rôti avec chips de peau de poulet, vous le prendrez sans hésiter, les tartines aux russules avec sauce au homard aussi, ainsi que toutes sortes de plats combinant racines et feuilles, verdures et crudités, touches de charcuteries et fromages fondants. Et vous ai-je précisé que les desserts, souvent avec des fruits travaillés, sont réconfortants exactement comme on le veut en décembre? Le tout arrosé de crus souvent naturels, mais sûrement de petits producteurs indépendants amusants.

Et, dernière précision, on s'en sort pour pas mal moins cher que chez Joe Beef et même Liverpool House.

2519, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

vinpapillon.com

Un peu bar, un peu restaurant, le Majestique... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Un peu bar, un peu restaurant, le Majestique profite d'un décor néo-kitsch.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Majestique

Installé dans un ancien déli de la Main, ce lieu un peu bar, un peu restaurant profite d'un décor néo-kitsch totalement soigné et signé par le graphiste Thomas Csano. Le menu, lui, a été conçu par Charles-Antoine Crête, l'ancien numéro 2 du Toqué!, qu'on peut voir en ce moment à la télé dans la série À table avec l'ennemi (TV5). Pour ne pas devoir attendre platement, on donne son nom à l'entrée, on va au bar pour prendre un verre et, dès qu'une table se libère, on peut aller s'asseoir pour manger.

Le plat signature du lieu est un hot-dog géant, fait de saucisse de porcelet maison et de pain en forme classique mais surdimensionné, préparé par le boulanger Hof Kelsten. On garnit le tout de pailles de poireau, notamment, de julienne de pommes vertes, d'une mayo au citron épicée... Un régal. Ne pas rater non plus la pommade de maquereau et les escargots de mer à la bourguignonne. Carte de vins surtout naturels. Cocktails recherchés. À ne pas oublier: comme c'est un bar, on ne peut pas y aller avec les enfants.

4105, boulevard Saint-Laurent, Montréal

514 439-1850

restobarmajestique.com

La Buvette chez Simone est devenue une institution... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

La Buvette chez Simone est devenue une institution dans le Mile End.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Buvette chez Simone

Installée sur l'avenue du Parc, aux confins du Mile End, la Buvette chez Simone est devenue une institution dans ce quartier. On s'y arrête pour prendre un verre, pour croiser des amis, pour attraper une bouchée en vitesse ou, au contraire, pour grignoter doucement un long repas en buvant de bons crus, à l'une de ces grandes tables de réfectoire où les convives peuvent se retrouver de façon aussi chaleureuse que décousue.

Bref, si on a envie de fuir les partys de Noël formels pour se retrouver plutôt, relax, entre copains, on s'y donne rendez-vous avec une bande d'amis ou alors on se retrouve à deux au comptoir pour manger du poulet grillé, une assiette de charcuteries avec ou sans fromages, des acras de morue, peut-être une aile de raie poêlée... Le menu n'a rien d'extravagant, mais ce qu'on propose, on le fait bien. En outre, la carte des vins est réellement intéressante et comprend des bouteilles de petits producteurs indépendants à prix raisonnables.

4867, avenue du Parc, Montréal 514 750-6577

buvettechezsimone.com

La soupe aux nouilles japonaise préparée avec un... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

La soupe aux nouilles japonaise préparée avec un riche bouillon de porc est la spécialité du Saka-Ba.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Saka-Ba

Le défaut principal de ce restaurant est de ne pas être à côté de chez moi. Ou peut-être est-ce mieux ainsi, car je voudrais y passer tout mon temps. Il faut dire que j'adore le ramen, et que cette soupe aux nouilles japonaise préparée avec un riche bouillon de porc est la spécialité des lieux. Piloté par Junichi Ikematsu, le grand chef du Jun-I, et campé dans un décor signé Jean-Pierre Viau - comme le Toqué! -, le Saka-Ba est une isakaya à la nippone transplantée dans le Plateau Mont-Royal.

On y arrive à l'improviste et on s'assoit au bar ou aux tables de réfectoire. Tout est relax, mais très savoureux. Et ce qu'on devine derrière la convivialité, c'est un travail minutieux pour que chaque nouille, chaque morceau de viande, chaque garniture, joue précisément son rôle. Le menu propose aussi toutes sortes de petites tapas à la japonaise: salade d'algues, dumplings, tofu frit, salade de poulpe... Pour ceux qui n'ont pas envie de manger de la bûche ou de la tourtière.

1279, avenue du Mont-Royal Est, Montréal

514 507-9885

saka-ba.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer