Folles du bob!

La chanteuse Beyoncé, à son arrivée à la...

Agrandir

La chanteuse Beyoncé, à son arrivée à la cérémonie des Grammy.

Joëlle Paquette

Collaboration spéciale

La Presse

Une coupe qui convient à tous les types de cheveux - fins, épais ou frisés - et à toutes les formes de visage... Trop beau pour être vrai? Plus maintenant. Mesdames, voici le bob, la coupe au carré modernisée.

«Le bob est extrêmement caméléon. Il est chic et désinvolte à la fois», résume le gourou capillaire David D'Amours, propriétaire du salon Privé par David D'Amours et coiffeur chouchou des stars d'ici - Marie-Mai, Maripier Morin et Vanessa Pilon ne jurent que par lui.

Cette dernière lui a récemment confié sa longue chevelure pour une transformation vers le lob, la version longue du bob. «Pour les filles qui n'ont pas envie de se coiffer pendant des heures, c'est la coupe parfaite», confie Maripier, visiblement libérée du poids de sa crinière récemment taillée.

Elle n'est pas la seule à vouloir se départir de ses longs cheveux parfois encombrants. Au cours des deux dernières années, le nombre de stars à la chevelure de princesses qui ont plongé dans la tendance est frappant. La top modèle Karlie Kloss est un des cas célèbres. Mannequin-vedette pour Victoria's Secret, la belle a défilé avec ses cheveux écourtés pour le label de lingerie, un fait rare pour cette marque reconnue pour ne montrer que de longues crinières ondoyantes. «Quand des sex symboles comme le visage d'une marque de lingerie ou Kim Kardashian troquent leurs cheveux de Raiponce contre le bob, on comprend que l'idéal de beauté féminin est en train de changer», remarque Katherine Lalancette, directrice beauté pour le magazine Loulou.

Une popularité qui s'explique par l'adaptabilité de la coupe, selon David D'Amours. «Il est possible de renfler un visage étroit en créant du volume latéral ou d'affiner une figure ronde à l'aide d'un dégradé léger. En utilisant la bonne technique, le carré s'adapte réellement à n'importe quelle morphologie», précise le coiffeur. De plus, la femme perçoit maintenant sa chevelure comme un accessoire de mode à part entière, au même titre qu'un sac à main ou une chaussure. Le carré permettant un nombre infini de mises en plis, il devient donc le meilleur compagnon pour insuffler un je-ne-sais-quoi à un ensemble simplissime.

L'autre avantage considérable: son côté rapido pratique. «On coupe le temps de séchage en deux, ce qui est totalement adapté au mode de vie frénétique de la femme d'aujourd'hui», souligne Katherine Lalancette.

Égoportrait, mot-clic et compagnie 

David remarque aussi que la gent féminine se départ plus facilement de ses cheveux qu'avant. «Je crois que les réseaux sociaux jouent un rôle dans cette nouvelle ouverture d'esprit. En voyant ces images à répétition, les femmes se préparent progressivement à un changement de tête plus radical», explique-t-il. Une simple recherche du mot-clic #bob suffit pour constater l'ampleur du phénomène.

L'actrice January Jones... (Photo Dan Steinberg, AP) - image 2.0

Agrandir

L'actrice January Jones

Photo Dan Steinberg, AP

Chacune son carré

Tombée sous le charme du bob? Vous n'êtes pas la seule. La prochaine étape: choisir la déclinaison qui complétera le mieux votre profil beauté. Sophie Tessier, propriétaire du salon La Rousse espace beauté et ambassadrice de Revlon Professionnal au Québec, démystifie pour vous les variations, question de sortir du salon follement amoureuse de votre carré fraîchement coupé.

L'asymétrique

«Plus long d'un côté, ce bob est extrêmement tendance, cette saison», nous dit Sophie. Contrairement aux versions des années précédentes, la progression d'une extrémité à l'autre se fait tout en douceur. Son angle léger est idéal pour adoucir les visages carrés, bien qu'il avantage tous les types de morphologie. Notre pro conseille même une légère variation de tonalité afin de sublimer la mèche plus longue. Le seul hic? Impossible de passer de la raie latérale à la séparation médiane une fois les cheveux coupés.

Le concave 

Dans ce cas-ci, les cheveux entourant le visage sont longs et progressent doucement vers une nuque plus courte. À la manière d'un escarpin pointu qui affine une jambe, cette version allonge un visage rond ou carré. Côté coloration, un mélange de nuances fondues est la recette gagnante, contrairement à un amalgame de mèches contrastées qui donneraient un résultat vieux jeu. Sophie suggère d'appliquer une crème lissante et thermoprotectrice à la sortie de la douche, comme le Smooth Iron Guard de Revlon Professionnel, afin d'obtenir un fini sans frisottis.

L'allongé 

Mieux connue sous le nom de «lob», cette version est tout simplement un bob long. «Ce look est pour les filles qui désirent avoir une tête qui a de la gueule sans avoir à dire adieu à leurs longueurs», conseille la styliste capillaire. Le carré allongé, en plus de s'harmoniser à tous les types de visages, permet d'expérimenter avec les couleurs, contrairement aux coupes plus courtes, qui ne possèdent simplement pas la surface nécessaire pour créer certains effets. «L'inspiration écaille de tortue est la nouvelle tendance en termes de coloration», affirme Sophie, en précisant que le lob se prête bien à cette nouvelle technique.

L'effilé 

Cette année, la texture est reine et le look ébouriffé fait recette! Ce type de coupe est fortement conseillé pour les cheveux fins, qui tirent profit de l'effet volumisant du dégradé. Afin de texturiser au maximum la chevelure, une coloration en deux temps est de mise. «Une couleur de base foncée et des pointes pâlies mettront en lumière les variations de la coupe, contrairement à une couleur unie», explique Sophie. Afin de mettre de l'avant la signature naturellement échevelée, l'experte capillaire propose de peaufiner la mise en plis avec une noix de pâte coiffante flexible.

Le géométrique 

C'est le carré de choix pour les visages longs et minces. «Très graphique, c'est une coupe souvent utilisée pour arrondir le visage», explique Sophie. En apparence simplissime, il gagne à être réalisé sur des cheveux colorés, fins ou épais, aux reflets tout en douceur. Si vous êtes plutôt du type rapido, le matin, ce bob sera votre meilleur allié. Lisse, vagué ou séché à l'air libre, il requiert un minimum d'efforts pour un effet maximal.

Le frangé 

Pour celles en quête d'une coupe signature, le bob à frange est une option intéressante. Toutefois, Sophie souligne qu'il est important de choisir un coiffeur en qui on a confiance pour ce type d'intervention capillaire. «Un toupet est très présent dans un visage. Sa forme devient primordiale et elle doit être déterminée en fonction de la morphologie de la cliente», spécifie-t-elle. Règle générale, c'est un look qui avantage l'ossature définie d'un visage ovale ou carré. Mise en garde d'expert: on met la pédale douce sur le fer à friser. Une frange lisse encadrée de boudins serrés... Un faux pas assuré!

L'actrice Emma Stone... (PHOTO GABRIEL BOUYS, AFP) - image 3.0

Agrandir

L'actrice Emma Stone

PHOTO GABRIEL BOUYS, AFP

Les 5 conseils de David D'Amours

Son coup de ciseau signe les tout nouveaux carrés de Maripier Morin et de Vanessa Pilon. Pro du bob, l'expert David D'Amours fait part de tout ce qu'il faut savoir sur la coupe du moment.

Réfléchir... mais pas trop! 

L'idée d'adopter le bob vous tracasse? David D'Amours souligne que ce n'est pas une décision à prendre sur un coup de tête. «Je pense qu'il est crucial que la cliente se sente prête à faire ce changement», affirme-t-il. En regardant les réseaux sociaux tapissés de la coupe au carré, il est facile de se laisser influencer. Par contre, s'exposer à ce nouveau look par l'intermédiaire d'images est aussi un bon moyen de se préparer mentalement à un changement de tête. Une fois la transformation faite, tout est une question d'assurance et d'expérimentation. «On ne regarde plus en arrière et on s'amuse!», recommande l'expert.

Le mot d'ordre: moderne

Gare au carré vieux jeu! Puisque c'est une coupe qui ne date pas d'hier, sa version actualisée mal interprétée peut nous ramener tout droit dans le passé. «Avant, le bob était très géométrique, ce qui pouvait donner un air sévère à certaines personnes. En 2015, les lignes s'adoucissent pour laisser place à la texture», confie David. L'autre enjeu: la mise en plis. Un cheveu trop frisé ou bouffant est à proscrire, transformant aussitôt le bob de l'année en look démodé. Pour être au goût du jour, on mise sur une chevelure lisse ou subtilement ondulée.

Communiquer avec son coiffeur 

Les variations du bob sont infinies. Armez-vous de photos trouvées sur Pinterest et montrez-les à votre styliste capillaire. La nervosité d'une transformation radicale se pointe le bout du nez? Abordez avec lui la possibilité d'opter pour un lob. Vous êtes en compagnie d'un pro, profitez de son expertise.

Assurez-vous aussi de quitter la chaise de votre coiffeur avec toutes les astuces nécessaires pour maximiser le plein potentiel de votre nouveau look. «La plupart du temps, les gens regrettent une coupe de cheveux lorsqu'ils ne savent pas comment la coiffer», remarque David. En sachant styler sa nouvelle tête, impossible de s'ennuyer de sa longue crinière.

Une question de nuances

Texture, texture et encore de la texture! Clairement, c'est le mot d'ordre de 2015. Pour amplifier l'effet tridimensionnel du bob, une coloration adaptée est cruciale. Selon David, le pouvoir des couleurs multireflets prend tout son sens dans une coupe au carré. «Elles optimisent le bob en ajoutant de la profondeur. Que ce soit un balayage californien ou un pot pourri de blonds ton sur ton, ce genre d'effet crée un mouvement très naturel», explique-t-il. De plus, un chassé-croisé de couleurs assure un résultat unique et personnalisé, une variable non négligeable alors qu'un nombre grandissant de femmes se laissent tenter par le carré.

Les bons produits, les bons outils

Polyvalent, le bob? C'est peu dire. Droit, vagué, volumineux, il change d'air en un simple coup de brosse. Pour s'amuser sans retenue, David conseille de se procurer l'équipement de base, en commençant par un fer plat et à friser. Ces instruments fonctionnent à leur plein potentiel lorsqu'ils sont jumelés à des produits capillaires spécifiques, comme un shampoing densifiant et une crème de finition texturisante. Avec autant de manipulations, notre pro souligne qu'il est primordial de protéger son cheveu avec une lotion thermo-protectrice. «C'est une étape que beaucoup trop de gens négligent. Un geste simple qui assure un cheveu sain à long terme. Croyez-moi, votre chevelure vous en sera éternellement reconnaissante», dit-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer