Une adresse pour Betina Lou

Une première boutique Betina Lou a ouvert ses... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Une première boutique Betina Lou a ouvert ses portes hier, dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, à Montréal.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Betina Lou a maintenant pignon sur rue. La griffe montréalaise de vêtements a ouvert les portes de sa première boutique hier, à l'angle de l'avenue Henri-Julien et de la rue Beaubien.

La créatrice de Betina Lou, Marie-Eve Emond, a déménagé ses pénates - et toute son équipe - dans les nouveaux locaux. Elle a donc quitté l'atelier de l'avenue de Gaspé qu'elle occupait jusqu'à maintenant. «On a tout emporté ici: les bureaux, l'atelier, la boutique!», se réjouit la designer, jointe au téléphone à quelques jours de l'ouverture officielle.

«On a une mezzanine, donc on a mis les bureaux en haut», précise-t-elle. 

«Il y a une super belle lumière et des fenêtres jusqu'au plafond. On ne pouvait pas demander mieux!»

Avant de passer à l'acte, Marie-Eve Emond avait tâté le terrain en ouvrant les portes de son atelier une fois par semaine. «On voulait voir s'il y avait de l'intérêt... et effectivement, il y en avait. On a donc décidé de faire le grand saut.»

En plus des vêtements de Betina Lou, conçus pour les femmes, la boutique proposera des morceaux de Marmier, la branche masculine de la marque. Lancée l'automne dernier au souk@SAT, la ligne compte les essentiels de l'habillement pour hommes: chemises, pantalons, shorts, chandails.

Accessoires de créateurs montréalais

La boutique a aussi ajouté à son offre des accessoires conçus par d'autres créateurs montréalais. «Ce sont des marques qui nous complètent, affirme la designer. Je pense qu'il peut être pratique pour les clients de tout trouver au même endroit.» Autre atout non négligeable, la vente de petits objets permet d'offrir une plus large fourchette de prix.

Marie-Eve Emond a soigneusement choisi les marques avec lesquelles elle souhaitait collaborer, certaines plus connues, d'autres encore très marginales. «On a fouillé, on voulait de la fraîcheur, souligne-t-elle. Il y a déjà quelques boutiques à Montréal qui offrent des créations faites localement, et on ne voulait ressembler à personne d'autre.»

Pour le moment, on pourra trouver sur place les accessoires de Woolfell, Matu, Cantin, Designlump, Odeyalo, De L'île et Maksym, pour n'en nommer que quelques-uns. D'autres devraient s'ajouter avec le temps.

________________________________________________________________________________

6510, avenue Henri-Julien, Montréal

Visitez le site de Betina Lou: http://www.betinalou.com/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer