• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Mode 
  • > Petit guide pour chasser les aubaines sur l'Internet 

Petit guide pour chasser les aubaines sur l'Internet

Plusieurs consommateurs ont encore des réticences à magasiner en ligne pour des... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs consommateurs ont encore des réticences à magasiner en ligne pour des vêtements et accessoires de mode. La plupart d'entre eux évoquent le fait de ne pas pouvoir essayer avant d'acheter. Pourtant, c'est sur l'internet qu'on peut faire les meilleures trouvailles. Peut-être que les petits trucs de chasseuse d'aubaines donnés dans ce dossier vous feront changer d'idée.

Mais avant de vous aventurer dans le vaste monde du cybermagasinage de mode, lisez ces quelques conseils.

> Si vous achetez des jeans, assurez-vous d'acheter une marque et une coupe que vous connaissez déjà. Avec les chaussures, les jeans sont sans doute l'achat le plus risqué que l'on puisse faire en ligne.

 

> Optez pour des pièces pas trop structurées, comme des robes amples, des tuniques, ou bien avec du stretch, comme les leggings.

> Préférez le système «small,medium et large» aux tailles chiffrées: il y a moins de marge d'erreur.

> Faites attention aux frais de livraison. Certaines boutiques exagèrent vraiment. Quant aux frais de douanes, c'est une loterie: parfois on en paie, parfois on n'en paie pas!

Astuce 1

Les codes

Fait vécu: une certaine chasseuse d'aubaines (que nous ne nommerons pas) cherchait un manteau d'automne en ligne. Elle a fini par en trouver un qui lui plaisait, à moitié prix qui plus est. Mais non contente de cette réduction déjà considérable, elle est partie à la recherche d'un coupon rabais pour la cyberboutique en question et... a trouvé une réduction supplémentaire de 25%!

Les coupons rabais sur l'internet, c'est un peu comme gagner à la loterie, lorsqu'on entre le code, au moment de passer à la caisse virtuelle, et que le rabais s'affiche. Ça ne change pas le monde, sauf que... Pour les trouver, il suffit de taper dans Google le nom de la boutique ou du designer, puis les mots «coupon code». Si vous ne cherchez rien de précis, vous pouvez aussi aller directement sur le site de coupons et voir ce qu'on offre ce jour-là.

En voici quelques-uns:

> Grechenscodes.com (voir aussi Grechenscloset.com et Greengrechen.com): pour des rabais dans les boutiques et chez les designers plus fashion;

> Rollback.com;

> Retailmenot.com;

> Couponcode.com.

Astuce 2

Les sites de ventes privées

Le nombre de ces sites augmente continuellement. Les plus exclusifs fonctionnent par invitation. Si vous ne connaissez personne qui y magasine, vous devrez inscrire votre nom sur la liste d'attente. Les sites de ventes privées permettent aux distributeurs d'écouler leurs surplus des saisons précédentes.

Gilt est sans contredit le plus fashion, avec des marques comme Stella McCartney, Balenciaga, Rag&Bone, etc., offertes à 50, 60, et même 70% de rabais. Malheureusement, Gilt ne livre pas au Canada. Les seuls qui pensent à nous sont Theoutnet (ouvert à tous), Hautelook, où on voit régulièrement les manteaux Mackage, les jeans Rock&Republic et des marques pour enfants adorables, entre autres, et Beyond the Rack. Si vous tenez à commander de ces sites qui boudent le Canada, faites livrer à un ami qui vit de l'autre côté de la frontière ou ayez recours aux services de freeportforwarding.com. Cet entrepôt près du poste de Lacolle peut recevoir vos colis. Vous devrez toutefois aller les chercher.

> Hautelook.com

> Theoutnet.com

> Thefairest.com

> Beyondtherack.com

> Gilt.com

> Ideeli.com

Astuce 3

Sections «soldes»

Presque tous les sites de commerce électronique ont des sections Soldes (ou Sale). Très souvent, il reste beaucoup de très beau stock soldé. On en profite pour acheter les marques moins abordables à 50 ou 70%. Des boutiques montréalaises offrent sur leur site internet des pièces qui ne sont pas en magasin. Profitez-en donc pour magasiner «près de chez vous». Ça profitera à l'économie locale et ça réduira les émissions de gaz à effet de serre.

Quelques adresses fétiches:

> Ssense.com (local)

> Billieboutique.com (local)

> Boutiqueuandi.com (local)

> Openingceremony.us

> Simpleshoes.com

> Tuttibella.com (pour sa section Going, going, gonna be gone!)

> Shopbop.com

> www.chiccane.com (designers québécois)

Astuce 4

Les vide-dressings

Le vide-dressing, un phénomène français comme son nom l'indique (!), a de plus en plus d'adeptes au Québec. Friperies en ligne, ces sites vous proposent des vêtements d'occasion ou neufs. Le concept est simple: des particuliers font le ménage de leur garde-robe et mettent ce dont ils ne veulent plus en ligne sur un blogue. Les vide-dressing sont maintenant assez nombreux chez nous pour que vous ayez des heures et des heures de plaisir à courir les aubaines, un peu comme une séance de shopping chez Renaissance.

Nous avons posé trois questions (par courriel) à la pionnière du vide-dressing au Québec, Marilou Fortier.

E. D.: Le vide-dressing marche-t-il bien au Québec?

M. F.: «Dès que j'ai lancé le premier blogue de vide-dressing au Québec, l'intérêt s'est fait sentir. Il y a vraiment un gros potentiel ici aussi, puisque les gens sont de plus en plus conscientisés par rapport à l'environnement et à leur mode de consommation. En plus, il y a beaucoup de fashionistas qui peuvent continuer à acheter des vêtements à la mode avec autant d'ardeur mais pour une fraction du prix! Les visites sur mon site (CoinDressing.com) et le nombre de membres ne cessent d'augmenter. Je pense vraiment que le vide-dressing est là pour rester, que c'est un nouveau mode de magasinage révolutionnaire.»

E. D.: À quoi peut-il servir? À vider son dressing, bien sûr, comme son nom l'indique, mais aussi pour que les stylistes de mode puissent liquider leur stock? Pour que les cybermagasineuses refilent des vêtements neufs achetés sur internet et qui ne font pas?

M. F.: «Toutes ces réponses! Aussi, on peut faire le grand ménage de son placard en offrant nos vêtements encore à la mode et en bon état à d'autres. Se départir des articles qui ne nous vont plus parce qu'on a pris ou perdu du poids. Le but est toujours d'avoir une garde-robe qu'on aime et qui se diversifie régulièrement.»

E. D.: Quel est son avantage par rapport à eBay, Etsy, etc.?

M. F.: «On y retrouve uniquement des vêtements, des souliers et des accessoires. C'est donc très spécialisé, contrairement aux autres sites qui sont plus généraux. Ça permet de former une petite communauté de gens qui s'adonnent à la même activité. On crée des liens et chacun trouve ses vendeurs préférés. Mais une personne pourrait aussi mettre seulement un article à vendre pour faire quelques dollars et ce serait tout aussi bien.»

Astuce 5

Etsy.com

Les prix sont toujours bons sur Etsy, la Mecque du fait à la main. De plus, vous avez une option «Shop local» (magasiner local). Il suffit d'inscrire le nom de sa ville et tous les artisans de chez vous possédant une boutique Etsy s'afficheront.

Quelques boutiques Etsy locales à visiter :

> BlackMarketBaby (vêtements)

> ThisIlk (bijoux en dentelle)

> Noemiah (bijoux avec plumes)

> Broundoor (portefeuilles)

> Sweetberrybird (bijoux semi-vintage)

> Orno (boucles d'oreilles en bois)

> Neawear (bijoux)

> Leptitpapillon (mobiles en feutre)

> Mooka (savons)

 

 

 




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer