Relâche: conciliation travail-congé

Que ce soit Funtropolis (photo), Jungle Aventure ou... (PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE)

Agrandir

Que ce soit Funtropolis (photo), Jungle Aventure ou le Cache-à-l'eau, si vous êtes prêts à tolérer un minimum de bruit et à débourser quelques dollars (autour de 15 $), voilà une activité qui devrait occuper (et les essouffler) vos enfants plusieurs heures.

PHOTO ARCHIVES, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vous avez du boulot et des enfants à profusion pendant la relâche? Pour joindre l'inéluctable à l'agréable, voici quelques suggestions d'activités.

Les centres d'amusement

Ils ne manquent pas. Et les enfants, généralement, et surtout les plus jeunes, en raffolent. Que ce soit Funtropolis, Jungle Aventure ou le Cache-à-l'eau, si vous êtes prêts à tolérer un minimum de bruit et à débourser quelques dollars (autour de 15 $), voilà une activité qui devrait les occuper (et les essouffler) plusieurs heures. Au Cache-à-l'eau, bonne nouvelle, les adultes ne payent que 5,99 $, le stationnement est gratuit et, oui, le WiFi l'est aussi. Les tables sont situées au centre du centre, ce qui vous permet de garder un oeil sur votre descendance tout en pianotant discrètement sur votre ordi.

Pour les acrobates

Quand ils sont trop grands pour les centres d'amusement, voilà une option à envisager: les centres de gymnastique et autres trampolines. Ici, l'adulte accompagnateur ne paye souvent pas. C'est ludique, dynamique et franchement moins bruyant. Que ce soit iSaute ou Paragym, on paye à l'heure (environ 15 $), et pendant que vos enfants roulent, sautent et font des flips, vous pouvez vous asseoir à une table, dans un divan, avec un café - ou pourquoi pas une Slush? - et travailler. Stationnement et WiFi gratuits. Bonne chance, par contre, pour trouver une prise de courant. Soyez prévoyants!

Pour une vingtaine de dollars, votre enfant aura... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Pour une vingtaine de dollars, votre enfant aura de quoi s'occuper pendant trois bonnes heures à peindre une tasse, un bol ou un bibelot de son choix, dans un Céramic Café.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Pour les créatifs

Vous pouvez bien sûr installer vos enfants dans votre cuisine avec de la peinture, et les occuper pendant que vous travaillez à distance, mais bonjour le désordre une fois l'activité finie. C'est pourquoi il existe d'excellentes adresses partout au Québec où le matériel, l'encadrement et le ramassage sont inclus. Pour une vingtaine de dollars, votre enfant aura de quoi s'occuper pendant trois bonnes heures à peindre une tasse, un bol ou un bibelot de son choix, dans un Céramic Café. Vous pourrez l'accompagner et vous occuper à votre guise à ses côtés (oui, il y a du WiFi et du très bon café!).

Pour les sportifs

Vos enfants ont plus de 8 ans et savent nager? Vous n'avez plus besoin de les accompagner dans l'eau. Y aviez-vous pensé? Plusieurs piscines publiques possèdent en prime de beaux gradins, d'où vous pourrez rester au sec pour travailler, sans que ça ne vous coûte rien (à vous)! La piscine du Parc olympique offre le WiFi, pensez-y lors du prochain dimanche Wibit, l'activité hebdomadaire de jeux gonflables et autres glissades. Si l'eau, ça n'est pas leur truc, mais qu'ils sont plutôt skate ou patins, sachez que le Taz possède aussi un café, avec WiFi et stationnement gratuits. C'est une dizaine de dollars de paix bien investis.

Les bibliothèques représentent un lieu de travail et... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Les bibliothèques représentent un lieu de travail et de tranquillité par excellence. Pendant que votre enfant bouquine ou participe à une activité, vous pouvez travailler.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Rats de bibliothèque

C'est le lieu de travail et de tranquillité par excellence. Que votre enfant s'installe, relax, pour bouquiner, fasse le plein de BD ou participe à une activité (c'est le festival Montréal joue qui s'en vient, avis aux amateurs de jeux vidéo!), ne vous privez pas pour brancher votre ordinateur au réseau et profiter de ce calme salvateur. Pour plusieurs heures. De rien.

Un peu de culture, avec ça?

Que ce soit du cinéma, du théâtre ou du cirque, tous les lieux de culture et de divertissement offrent des activités pour les jeunes à la relâche. Et la plupart du temps, il est possible, moyennant un minimum de débrouille, de les accompagner tout en travaillant discrètement. À la Tohu, par exemple, pendant que votre enfant essaye le trapèze ou regarde un film, rien ne vous empêche de vous installer au bistro et de vous connecter au réseau. Plusieurs cinémas ont aussi des salles d'attente et d'amusement où l'on peut s'installer sans payer, tranquilles, pour travailler, pendant la séance de son enfant. Attention, il n'y a pas toujours de WiFi . Renseignez-vous.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer