Le combat entre Jon Jones et Daniel Cormier annulé

Jon Jones aurait échoué un test de l'Agence américaine... (Photo John Locher, AP)

Agrandir

Jon Jones aurait échoué un test de l'Agence américaine antidopage, le 16 juin.

Photo John Locher, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Las Vegas

La carte principale de l'un des plus gros évènements de l'histoire de l'Ultimate Fighting Championship, le UFC 200, est annulée.

Le deuxième combat entre Daniel Cormier et Jon Jones n'aura pas lieu en raison d'une violation de la politique antidopage, a annoncé l'organisation en début de nuit, mercredi. Jones aurait échoué un test de l'Agence américaine antidopage, le 16 juin.

L'UFC n'a pas précisé quelle était la substance impliquée et a ajouté qu'un processus de révision serait mis en place avant que des sanctions ne soient imposées à Jones.

Le président de l'UFC, Dana White, a annoncé que l'affrontement entre Brock Lesnar et Mark Hunt allait devenir le combat principal, un de trois rounds. L'évènement doit avoir lieu samedi soir au tout nouveau T-Mobile Arena de Las Vegas.

«Il a la chance de prouver qu'il est innocent avant qu'on le dise coupable, a déclaré White. Mais si c'est vrai, c'est évidemment super décevant.»

Jones est considéré comme le meilleur combattant livre pour livre des arts martiaux mixtes, mais il a échoué des tests antidopage lors de deux de ses trois derniers combats prévus. Il avait été testé positif à la cocaïne avant son premier combat contre Cormier au UFC 182, en janvier 2015.

Il s'agit d'un autre coup dur à encaisser pour l'évènement. La coqueluche de l'UFC, Conor McGregor, devait initialement disputer la carte principale de cette soirée face à Nate Diaz, dans un combat revanche de l'UFC 196.

Cependant, White a annoncé au mois d'avril que l'Irlandais ne se battrait pas lors de l'UFC 200 puisqu'il avait refusé de participer aux activités promotionnelles entourant l'évènement. Il avait alors indiqué que Cormier et Jones allaient croiser le fer à nouveau dans un combat d'unification des poids mi-lourds.

Lors de l'UFC 182, Jones l'avait emporté par décision unanime. Peu après, Jones avait été suspendu par l'UFC en raison d'un incident de la route dans lequel il avait été impliqué et Cormier en avait profité pour décrocher le titre vacant.

Les deux hommes devaient disputer le combat revanche lors de l'UFC 197, mais Cormier s'est blessé trois semaines avant l'évènement et avait été remplacé par Ovince Saint-Preux. Jones avait alors décroché le titre par intérim de la catégorie en l'emportant par décision unanime.

«Lorsque vous avez la plus importante et la plus intéressante carte jamais assemblée, ça ne fait pas si mal de perdre un combat, a relativisé White. Mais ça fait très mal pour Daniel Cormier. C'est dévastateur pour lui dans tous les sens.»

L'UFC a précisé que les détenteurs de billets pourraient être remboursés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer