Alexander Povetkin nie avoir fait usage de meldonium

Alexander Povetkin... (Photo Alexander Zemlianichenko, Associated Press)

Agrandir

Alexander Povetkin

Photo Alexander Zemlianichenko, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
James Ellingworth
Agence France-Presse
Moscou

Le poids lourd russe Alexander Povetkin nie avoir fait usage de meldonium à la suite de son test antidopage positif qui a forcé le report de son combat de championnat du monde du World Boxing Council (WBC) contre le champion Deontay Wilder.

Des traces de meldonium ont été découvertes dans les échantillons A et B de Povetkin à la suite d'un test mené le mois dernier. Le WBC a statué dimanche que son combat contre Wilder, prévu samedi, à Moscou, serait reporté pendant la durée de l'enquête.

Povetkin prétend être «propre» et n'avoir consommé aucun produit interdit. Il admet toutefois avoir touché au meldonium, mais avant qu'il ne soit inscrit sur la liste des produits interdits par l'Agence mondiale antidopage, le 1er janvier dernier.

Le boxeur dit ne pas avoir l'intention de chercher un autre combat. «Nous annoncerons une nouvelle date et je serai prêt», a-t-il fait savoir.

Le clan Wilder a indiqué que le combat pourrait être annulé, mais celui du Russe est convaincu qu'il ne sera que reporté.

Le promoteur de Povetkin, Andrei Ryabinsky, dit ne pas considérer que son protégé a échoué au test antidopage puisque la concentration de meldonium dans ses échantillons est «extrêmement faible».

Wilder (36-0, 35 K.-O.) est devenu champion du monde en défaisant le Montréalais Bermane Stiverne en janvier 2015. Son combat face à Povtkin (30-1, 22 K.-O.) devait être sa quatrième défense de titre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer