Kevin Bizier devra aller combattre Kell Brook chez lui

Kevin Bizier (à droite) est loin d'être intimidé... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Kevin Bizier (à droite) est loin d'être intimidé par le fait de devoir aller se battre en Angleterre.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Le combat de championnat du monde de l'International Boxing Federation (IBF) des mi-moyens entre le Québécois Kevin Bizier et le Britannique Kell Brook aura finalement lieu chez le champion, à Sheffield, au Royaume-Uni.

Bizier (25-2, 17 K.-O.) et Brook (35-0, 24 K.-O.) se feront face le 26 mars, au Motorpoint Arena. ESPN avait rapporté plus tôt cette semaine que le combat aurait lieu en Grande-Bretagne.

C'est ce qu'ont conjointement annoncé Groupe Yvon Michel (GYM) et Matchroom Sport, du promoteur Eddie Hearn, jeudi, à Québec. Les deux promoteurs ont tenu un dernier blitz de négociations au cours des dernières semaines. C'est ce qui avait incité l'IBF à reporter jusqu'à une date indéterminée l'appel d'offres initialement prévu le 12 janvier.

Bizier en aura plein les bras face à Brook, dont un seul des sept derniers combats s'est rendu à la limite. Il faudra ajouter à cela les spectateurs anglais, toujours hostiles envers les pugilistes étrangers. Mais le boxeur de Saint-Émile est loin d'être intimidé par le fait de devoir aller se battre dans la cour du champion.

«Je ne peux pas dire que ça me dérange beaucoup. C'est lui le champion, c'est correct qu'il défende son titre chez lui, a-t-il déclaré au cours d'un entretien téléphonique. Oui, il faudra gérer la foule, mais ce n'est pas un élément qui me tracasse.»

Quant à la date du 26 mars, Bizier estime qu'elle est parfaite pour lui.

«On ne pouvait pas demander mieux côté "timing": ça va me permettre de tenir un bon camp d'entraînement avec mon entraîneur (Marc Ramsay) à partir de la semaine prochaine, à Montréal.»

Bizier, qui est devenu l'aspirant obligatoire à Brook quand il a forcé Fredrik Lawson à l'abandon après le 10e round de leur combat prévu pour 12, le 7 novembre dernier, sait qu'il est le négligé de ce combat. Mais il compte tout faire pour créer l'une des premières surprises de l'année 2016 dans le monde de la boxe.

«Arrêter Brook serait merveilleux, mais on va y aller une étape à la fois. Je pense avoir le menton pour me rendre jusqu'au bout. Mais si ce n'est pas le cas, je me ferai passer le K.-O., c'est tout! C'est aussi ça la boxe. Mais je suis pas mal confiant de la stratégie qu'on veut établir Marc et moi.

«Brook est un gros cogneur qui gère bien ses distances, alors je devrai entrer dans sa bulle. Boxer à l'intérieur me donnera de meilleures chances de l'emporter. Puis, Brook frappe dur, mais par séquence: il faudra profiter du moment entre ces séquences.»

Le Britannique est le champion des mi-moyens depuis sa victoire par décision majoritaire contre Shawn Porter, en août 2014. Il a effectué sa première défense face au Québécois d'origine roumaine Jo Jo Dan, qui s'est retiré après quatre chutes au tapis au cours des quatre premiers rounds en mars dernier.

Les deux défaites à la fiche de Bizier ont été encaissées par décision partagée à l'issue de deux combats âprement disputés contre Dan, en novembre 2013 et décembre 2014.

«Ces deux combats vont m'aider. J'ai eu tendance à m'emporter dans ces combats. La foule était derrière moi et quand je plaçais des bons coups, je voulais répondre à ses encouragements en mettant fin au combat immédiatement au lieu de continuer de boxer. Je ne ferai plus cette erreur.»

Il croit également que l'expérience de Ramsay, dont les protégés ont livré plusieurs combats de championnat du monde au cours des dernières années, saura peser lourd.

«C'est un gars qui sait comment me ramener dans le droit chemin. Contre Lawson, après le sixième, il m'était "tombé dans la face" parce que je ne suivais plus le plan établi. Il m'a demandé: "Veux-tu le perdre ce combat-là?" Ça n'a pas été long que je me suis souvenu de ce qu'on avait convenu!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer