Le lutteur Roddy Piper est décédé

Au milieu des années 80, Roddy Piper est devenu... (PHOTO ARCHIVES AP/LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Au milieu des années 80, Roddy Piper est devenu l'une des grandes vedettes de l'organisation qui s'appelait alors la World Wrestling Federation, au même titre que Hulk Hogan.

PHOTO ARCHIVES AP/LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
LOS ANGELES

Le Canadien «Rowdy» Roddy Piper, qui a été une étoile de la lutte professionnelle aux États-Unis durant les années 80 et 90, est décédé vendredi. Il était âgé de 61 ans.

La nouvelle, d'abord annoncée par le site internet TMZ.com, a plus tard été confirmée par la World Wrestling Entertainment, organisation pour laquelle Piper a longtemps oeuvré.

Selon TMZ.com, Piper a succombé à une crise cardiaque à son domicile de Hollywood, pendant son sommeil, jeudi soir. Son corps a été découvert vendredi.

De son vrai nom Roderick George Toombs, Piper avait vu le jour le 17 avril 1954 à Saskatoon.

Au milieu des années 80, il est devenu l'une des grandes vedettes de l'organisation qui s'appelait alors la World Wrestling Federation, au même titre que Hulk Hogan. Piper avait d'ailleurs été l'une des têtes d'affiche de WrestleMania I au Madison Square Garden de New York, en 1985, participant à un combat en équipe avec Paul Orndorff, face au tandem formé de Hogan et de Mr. T. Sa popularité entre les câbles lui a éventuellement permis de percer dans le monde du divertissement, alors qu'il a obtenu multitude de rôles à la télévision et au grand écran.

«Roddy Piper a été l'une des vedettes les plus divertissantes, controversées et des plus charismatiques de l'histoire de la WWE, et a été adoré par des millions d'admirateurs partout dans le monde», a loué le président et chef de la direction de la WWE, Vince McMahon.

De nombreuses personnalités du monde de la lutte ont réagi à la nouvelle sur les réseaux sociaux, et fait part de leur surprise et de leur tristesse.

C'est notamment le cas de Jesse Ventura, un ancien gouverneur de l'État du Minnesota, et qui a fait les heures de gloire de la WWF en même temps que Piper.

«Une année, il a travaillé 91 soirs consécutifs sans une seule journée de congé. La WWE ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui sans lui. Un merveilleux athlète et ami.»

Steve Austin s'est également dit attristé par cette disparition.

«Il était sans pareil et il a été l'un des grands de tous les temps.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer