Boxe: vers une alliance Beterbiev-Haymon

Artur Beterbiev livrera son prochain combat le 4 avril... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Artur Beterbiev livrera son prochain combat le 4 avril au Colisée Pepsi de Québec.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Groupe Yvon Michel (GYM) procédera à une annonce concernant la carrière d'Artur Beterbiev, la semaine prochaine. Si le promoteur refuse de le confirmer, tout porte à croire que le boxeur officialisera son partenariat avec Al Haymon.

En entrevue hier, Yvon Michel a fait savoir que cette annonce aurait lieu «mardi ou mercredi au plus tard». Il a toutefois refusé de confirmer si elle concernait une éventuelle alliance entre le boxeur tchétchène et l'influent agent. «C'est votre conclusion», s'est-il borné à dire.

Une source près du dossier a cependant informé La Presse que des négociations visant à boucler un tel marché étaient en cours et que les parties «font de leur mieux pour que ça se produise».

Chose certaine, selon Michel, une entente Beterbiev-Haymon ne changerait rien au rôle de la gérante du pugiliste, Anna Reva, qui continuerait de s'occuper de celui-ci. Il assure du même souffle qu'elle joue un rôle «très important» et que les relations entre elle et GYM sont «excellentes».

Artur Beterbiev (7-0, 7 K.-O.) a quant à lui refusé de commenter le sujet.

Plusieurs indices

Certains médias rapportaient le mois dernier qu'une entente verbale était déjà intervenue entre Beterbiev et Haymon. Mais surtout, Beterbiev livrera son prochain combat le 4 avril au Colisée Pepsi de Québec, dans le cadre du premier gala de la série Premier Boxing Champions (PBC), en sous-carte du duel entre Adonis Stevenson et Sakio Bika.

Les combats de la série sont réservés exclusivement aux boxeurs de l'écurie d'Al Haymon, le créateur de PBC. La participation de Beterbiev avait d'ailleurs été remise en question pendant un temps en raison de son refus apparent de s'adjoindre les services de Haymon

Or, non seulement Beterbiev se battra comme prévu le 4 avril, mais encore il sera à l'affiche du premier duel de la portion télévisée de PBC, vers 15h. Le gala proprement dit doit débuter à 13h.

«Un bon défi»

Pour l'occasion, le cogneur russe de 30 ans fera face à l'Espagnol Gabriel Campillo (25-6-1, 12 K.-O.), vétéran âgé de 36 ans.

«C'est un bon défi, a noté l'entraîneur de Beterbiev, Marc Ramsay. Ce n'est pas le genre de gars qui a été arrêté souvent. C'est le genre de boxeur qui, lorsque tu réussis à le passer, va te donner beaucoup d'information.»

En 2012, Campillo avait perdu par décision partagée contre l'ancien champion IBF des mi-lourds, Tavoris Cloud. Le même Cloud que Beterbiev a terrassé en deux rounds le 27 septembre dernier.

Marc Ramsay se garde bien de le prendre à la légère, toutefois. «On savait que Cloud serait un boxeur unidimensionnel, alors qu'avec Campillo, c'est un tout autre style», a-t-il résumé.

En plus de Beterbiev et de Stevenson, Kevin Bizier (23-2, 16 K.-O.) sera à l'oeuvre. Il aura l'honneur de disputer le dernier combat de boxe de l'histoire du Colisée Pepsi, alors qu'il se mesurera au Français Stanislav Salmon (24-3-2, 10 K.-O.).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer