Georges St-Pierre profite de la «retraite»

Georges St-Pierre a regardé les combats de l'UFC... (Photo tirée de Twitter)

Agrandir

Georges St-Pierre a regardé les combats de l'UFC 171 dans la maison de son héros d'enfance, Arnold Schwarzenegger.

Photo tirée de Twitter

Pendant plus de cinq ans, la ceinture était «la sienne». Il était le champion incontesté de l'UFC à 170 lb, la plus grande vedette de son sport.

Samedi, pour la première fois depuis des lunes, le titre qu'il avait défendu si souvent a été décerné à un autre. Le nouveau champion de la catégorie des mi-moyens s'appelle Johny Hendricks.

Alors, Georges St-Pierre a-t-il des regrets? A-t-il eu envie de faire un retour en regardant le Texan l'emporter contre Robbie Lawler à l'issue de cinq rounds serrés? Pas le moins du monde.

Georges St-Pierre était à Los Angeles en fin de semaine. Le Québécois s'est rendu en Californie pour assister à l'avant-première du film Captain America, dans lequel il campe un rôle. Il a foulé le tapis rouge en même temps que Scarlett Johansson.

Puis, samedi soir, St-Pierre ne savait pas trop où regarder Hendricks et Lawler se disputer son titre. «Je n'avais nulle part où regarder le combat», a expliqué hier St-Pierre dans une rare entrevue, auprès du journaliste américain d'origine montréalaise Ariel Helwanni.

«Dans la journée, j'ai reçu un appel de la physiothérapeute qui m'avait suivi quand je m'étais blessé au genou. C'est la copine d'Arnold Schwarzenegger, a raconté St-Pierre. Elle m'a invité à regarder le combat chez eux. C'est fou.»

St-Pierre a donc regardé l'UFC 171 dans la maison de Schwarzenegger, ancien culturiste devenu acteur, puis gouverneur de la Californie. Et accessoirement l'idole d'enfance de St-Pierre.

Quelques heures après la victoire de Hendricks - que St-Pierre a battu dans un combat controversé en novembre dernier -, le Québécois l'a félicité sur Twitter. S'il est amer, il le cache bien.

«Je n'ai jamais été aussi heureux. Je dors comme jamais. Je m'entraîne avec les gars, je m'amuse, a dit St-Pierre. Pour l'instant, je n'ai pas l'intention de revenir. Je n'en sens pas le besoin.»

À un moment de l'entrevue, St-Pierre et Hendricks se sont retrouvés sur la ligne de l'animateur en même temps. Le nouveau champion a défié l'ancien. On le comprend: aucun autre adversaire ne lui permettrait de faire autant d'argent.

St-Pierre a éclaté de rire. «Garde le titre un moment et peut-être qu'on va se recroiser un jour», a-t-il lâché.

Mais la réponse paraissait convenue. Georges St-Pierre ne semble pas pressé de revenir à la compétition, s'il revient tout court un jour. Samedi, «son» titre a fini à la taille d'un autre. Georges St-Pierre n'en fera pas une maladie. À 32 ans, le jeune retraité tourne des films avec Scarlett Johansson et passe ses samedis soir chez Arnold Schwarzenegger. Pour l'instant, la vie de retraité lui va plutôt bien.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer