• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Ryan Getzlaf écope d'une amende pour propos homophobes 

Ryan Getzlaf écope d'une amende pour propos homophobes

Ryan Getzlaf aurait crié une remarque inappropriée envers un... (Photo Gary A. Vasquez, archives USA Today)

Agrandir

Ryan Getzlaf aurait crié une remarque inappropriée envers un arbitre, après être rentré au banc de son équipe pendant la période de prolongation, lors du match no 4 contre les Predators.

Photo Gary A. Vasquez, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
NEW YORK

Le joueur étoile des Ducks d'Anaheim Ryan Getzlaf a écopé d'une amende de 10 000 $ US pour avoir lancé une insulte à caractère homophobe lors du match de jeudi soir, a révélé la Ligue nationale de hockey par voie de communiqué samedi après-midi.

L'incident s'est produit lors du match no 4 de la série finale de l'Association Ouest entre les Predators de Nashville et les Ducks. Les caméras de télévision ont capté le joueur de centre alors qu'il semblait crier une remarque inappropriée envers un arbitre, après être rentré au banc de son équipe pendant la période de prolongation.

«Les propos tenus par Getzlaf lors du match de jeudi soir, qui étaient dirigés vers un adversaire sur la patinoire, étaient inappropriés et irrespectueux, et ils ont franchi la limite de l'acceptable, a déclaré le vice-président exécutif des opérations hockey la LNH Colin Campbell. Ce genre de langage ne sera pas toléré dans la Ligue nationale de hockey.»

Getzlaf s'est adressé aux membres des médias à ce sujet après le cinquième duel entre les Ducks et les Predators, samedi soir.

«Dans une situation comme celle-là où je me retrouve au banc des pénalités par ma faute, il y a de la frustration qui entre en ligne de compte, a expliqué le capitaine des Ducks. Évidemment, il y a eu quelques mots lancés en l'air, pas nécessairement dirigés à quelqu'un en particulier. C'était plus comme un commentaire. Je dois être un peu plus responsable dans mon choix des mots que j'utilise... Je comprends que c'est ma responsabilité de ne pas utiliser un langage vulgaire, point, même si c'est un blasphème ou peu importe ce que c'est. Nous devons être plus respectueux de notre sport et c'est à moi à y voir.»

Le centre des Ducks aurait lancé une remarque inappropriée lorsqu'il se dirigeait au banc des siens. L'arbitre semblait trop loin pour entendre ledit commentaire de Getzlaf, mais les caméras de télévision étaient toutes braquées vers lui.

«Il relève de ma responsabilité de comprendre qu'il y a des yeux et des oreilles rivés sur nous en tout temps, a avoué Getzlaf. Heureusement, personne n'a entendu. Si vous pouvez lire sur les lèvres, c'est plus difficile et je m'en excuse. C'est quelque chose que vous n'entendrez plus sortir de ma bouche. J'espère que je n'ai offensé personne à l'extérieur de la glace.»

Il y a un an, l'ex-attaquant des Blackhawks de Chicago, Andrew Shaw, avait été suspendu pour un match et avait été soulagé d'un montant de 5000 $ pour avoir proféré une remarque à caractère homophobe envers un arbitre pendant un match éliminatoire.

Getzlaf a évité une suspension, mais le montant de l'amende est le maximum permis par la convention collective de la LNH, et il sera versé au Fonds d'aide d'urgence des joueurs de la LNH.

«Le commentaire de Getzlaf jeudi soir était inapproprié, irrespectueux et il a dépassé la limite de ce qui est acceptable, a déploré le vice-président des opérations hockey de la LNH Colin Campbell. Ce type de langage ne sera pas toléré au sein de cette ligue.»

Le programme You Can Play, organisme fondé en 2012 par Patrick Burke en l'honneur de son frère Brendan, oeuvre pour assurer la sécurité et l'inclusion de tous dans le sport, y compris les athlètes, les entraîneurs et les partisans de la communauté LGBTQ. Le fondateur, ainsi que son père Brian Burke, président des Flames de Calgary ont vivement critiqué les agissements de Getzlaf.

D'autre part, cet incident est survenu quelques jours seulement après que le voltigeur des Blue Jays de Toronto Kevin Pillar eut été suspendu pour deux matchs par l'équipe pour avoir crié une insulte homophobe au lanceur des Braves d'Atlanta Jason Motte.

Getzlaf est le meilleur marqueur des Ducks avec 18 points en 15 matchs éliminatoires.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer