Galchenyuk et Desharnais absents au moins six semaines

David Desharnais et Alex Galchenyuk... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

David Desharnais et Alex Galchenyuk

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était un scénario qu'on redoutait et qui s'est confirmé, mercredi en début de soirée, alors que le Canadien a confirmé la perte des joueurs de centre Alex Galchenyuk et David Desharnais pour des durées similaires de six à huit semaines.

Les deux joueurs se sont blessés de la même façon au cours des derniers jours. Dans les deux cas, leur genou droit est entré en contact avec le genou d'un adversaire et ce sont eux qui ont encaissé le choc.

Dimanche à Los Angeles, Galchenyuk est entré en collision avec Anze Kopitar des Kings et a dû quitter la rencontre en troisième période. Idem pour Desharnais, mardi soir à St-Louis, qui est entré en contact d'une drôle de façon avec le défenseur Jay Bouwmeester des Blues.

Une absence de six à huit semaines suggère que, dans les deux cas, c'est le ligament médial collatéral du genou qui pourrait avoir été touché. Chose certaine, leur retour au jeu pourrait être projeté aux alentours du match des Étoiles à la fin janvier.

Galchenyuk connaissait la saison de sa carrière, ayant déjà récolté neuf buts et 23 points en 25 rencontres.

Quant à Desharnais, qui a éprouvé des difficultés depuis le début de la saison, il avait connu un regain de vie pendant le voyage dans l'Ouest.

Depuis le début de la saison, il avait inscrit trois buts et totalisé neuf points en 25 matchs.

La ligne de centre du Canadien, qui était déjà vulnérable avec tout le monde en santé, se retrouve maintenant dans de beaux draps. À court terme, on peut s'attendre à ce que Michel Therrien mise sur Tomas Plekanec pour pivoter le premier trio. En plus de Torrey Mitchell, Andrew Shaw et Philip Danault pourraient être appelés à mettre la main à la pâte.

Therrien a écarté au moins un scénario, celui de muter Alexander Radulov au centre.

«Ce n'est pas une option, a dit Therrien avant d'affronter les Blues de St-Louis. On s'en est parlé tous les deux et il n'a jamais joué à cette position.»

Si Sven Andrighetto a été rappelé sur le coup de 17h, en réponse au renvoi de Charles Hudon dans la Ligue américaine, il ne faudrait pas se surprendre si Michael McCarron, une fois remis de sa légère blessure, vienne en renfort dans quelques jours.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer