• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > LNH: Bettman aborde le sujet du plafond salarial et celui des commotions 

LNH: Bettman aborde le sujet du plafond salarial et celui des commotions

Gary Bettman... (Photo: PC)

Agrandir

Gary Bettman

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Chicago

Le commissaire de la LNH Gary Bettman s'attend à ce que le plafond salarial atteigne environ 71 millions de dollars américains en 2015-16, tout dépendant de la fluctuation du dollar canadien.

Le commissaire a rencontré les journalistes entre les première et deuxième périodes du match no 3 de la série finale de l'Association Ouest entre les Ducks d'Anaheim et les Blackhawks de Chicago jeudi soir, et il a confié qu'il s'attendait à une hausse d'environ 5% par rapport au plafond salarial actuel de 69 millions de dollars.

Bettman a aussi été questionné à propos des commotions cérébrales, trois mois après le décès de l'ex-défenseur de 35 ans Steve Montador, qui a souffert d'une encéphalopathie traumatique chronique - ou ETC -, une maladie dégénérative du cerveau.

Montador a brièvement joué pour les Blackhawks et une poignée d'autres clubs au cours de sa carrière de 10 saisons dans la LNH. Il aurait souffert de cinq ou six commotions cérébrales et a conclu sa carrière de joueur en Russie, dans la Kontinental Hockey League, en 2013.

Plus de 70 ex-joueurs ont déposé un recours collectif contre la ligue, car ils considèrent qu'elle a volontairement négligé de les prévenir des dangers associés aux blessures répétitives à la tête.

«D'un point de vie médical et scientifique, a d'abord dit Bettman à propos d'un possible lien entre les commotions cérébrales et l'ETC, il n'y a aucune preuve qui démontre qu'une entraîne l'autre.»

Chris Nowinski, cofondateur de l'Institut Sports Legacy de Boston, qui effectue une recherche sur les blessures à la tête des athlètes, a répondu aux commentaires de Bettman sur son compte Twitter.

«Si "nécessairement" signifie "toujours", c'est parfait. Sinon, "aucune preuve" est totalement faux. Nous disposons de "quelques" bonnes preuves.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer