Les Sénateurs toujours vivants

  • Mike Hoffman célèbre le premier but des siens, marqué en 3e période, avec son coéquipier Patrick Wiercioch. (PC)

    Plein écran

    Mike Hoffman célèbre le premier but des siens, marqué en 3e période, avec son coéquipier Patrick Wiercioch.

    PC

  • 1 / 9
  • Il n'en fallait pas plus pour assurer la première victoire des Sénateurs dans cette série les opposant au Canadien. (Le Droit)

    Plein écran

    Il n'en fallait pas plus pour assurer la première victoire des Sénateurs dans cette série les opposant au Canadien.

    Le Droit

  • 2 / 9
  • La tension était palpable au Canadian Tire Centre dès les premières minutes du match. (Reuters)

    Plein écran

    La tension était palpable au Canadian Tire Centre dès les premières minutes du match.

    Reuters

  • 3 / 9
  • Craig Anderson résiste à une échappée de Brandon Prust. (Le Droit)

    Plein écran

    Craig Anderson résiste à une échappée de Brandon Prust.

    Le Droit

  • 4 / 9
  • Andrei Markov a eu la plus belle occasion des siens, en 2e période. (PC)

    Plein écran

    Andrei Markov a eu la plus belle occasion des siens, en 2e période.

    PC

  • 5 / 9
  • Max Pacioretty saute pour éviter le lancer d'un coéquipier à la ligne bleue. (PC)

    Plein écran

    Max Pacioretty saute pour éviter le lancer d'un coéquipier à la ligne bleue.

    PC

  • 6 / 9
  • Carey Price stoppe un lancer de Mika Zibanejad. (Reuters)

    Plein écran

    Carey Price stoppe un lancer de Mika Zibanejad.

    Reuters

  • 7 / 9
  • Craig Anderson a vu la rondelle de près sur ce jeu. (PC)

    Plein écran

    Craig Anderson a vu la rondelle de près sur ce jeu.

    PC

  • 8 / 9
  • David Desharnais manque son tir près de la cage adverse. (Reuters)

    Plein écran

    David Desharnais manque son tir près de la cage adverse.

    Reuters

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Les Sénateurs ont excellé en fin de saison quand tout le monde les enterrait. Ce contexte leur a de nouveau souri mercredi soir.

Mike Hoffman a décoincé le pointage en milieu de troisième période et a permis aux Sénateurs de triompher du Canadien 1-0 au Centre Canadian Tire.

> Le sommaire du match

Le Canadien mène maintenant la série 3-1 et aura donc été incapable de dupliquer son exploit de l'an passé, soit un balayage au premier tour. Un balayage qui avait permis à l'équipe de se reposer amplement avant un deuxième tour éreintant contre les Bruins.

C'est aussi une première défaite en sept matchs pour les hommes de Michel Therrien, qui n'avaient pas perdu depuis le 3 avril au New Jersey.

Devant le filet des Sénateurs, Craig Anderson a bloqué 28 tirs pour signer le jeu blanc.

Le souhait de Cameron réalisé

Mercredi matin, Dave Cameron avait formulé le souhait que son équipe dispute «trois fois la première période», en référence à l'effort fourni au début du troisième match. C'est essentiellement ce qu'il a eu.

Les Sénateurs ont toutefois mis quelques minutes avant de se mettre en marche. C'était en effet le jour et la nuit en début de match par rapport à ce qu'on a vu dimanche. Plutôt que de bombarder Carey Price et de distribuer des mises en échec à la tonne, les Sénateurs ont plutôt amorcé la rencontre sur les talons, laissant même le Canadien obtenir les six premiers tirs au but de la rencontre. Erik Condra a toutefois été crédité d'un tir sur le poteau pendant cette séquence.

Curieusement - ou pas, parce que c'est problématique depuis le début de la série - c'est un avantage numérique à la septième minute qui a brisé le rythme du Canadien. Mark Borowiecki a écopé d'une punition d'indiscipline, mais l'avantage numérique de l'équipe a fait chou blanc pour une 13e fois en 14 occasions dans la série.

Avec tout ça, c'était 0-0 après 20 minutes, la première fois de la série que les Sénateurs n'avaient pas l'avance au premier entracte.

La bande à Erik Karlsson a répliqué en connaissant sa meilleure deuxième période de la série. Ça a commencé par des chances de marquer de Mark Stone et de Hoffman, puis une punition à David Desharnais. Mais Price a possiblement connu sa meilleure période de la série et a tout bloqué, avec son calme habituel.

On peut d'ailleurs parler sans se tromper d'une période frustrante pour les hommes en rouge, qui ont été punis pour une infraction plutôt rare. Ils ont en effet été punis parce que Mika Zibanejad et Hoffman ont chacun commis une infraction lors d'une même mise au jeu. La réaction de dépit de Bobby Ryan en disait long sur l'état d'esprit des Ottaviens. Les cris dérisoires de la foule aussi.

Ces frustrations ont finalement été évacuées à mi-chemin au troisième vingt, quand Hoffman a déjoué Price pour son tout premier but en séries dans la Ligue nationale. Sur le jeu, Tom Gilbert, un droitier, était du côté gauche pour tenter la sortie de zone, ce qui lui a visiblement nui. Ça, et la mise en échec servie par Zibanejad.

Anderson a ensuite fermé la porte, faisant oublier du même coup le but un peu douteux qu'il avait accordé à Dale Weise en prolongation dimanche. Parlant de faire oublier, on parle aussi beaucoup d'Andrew Hammond, le sauveur des Sénateurs en fin de saison...

Le Canadien tentera d'en finir vendredi soir, à Montréal. On devine que le CH n'aura pas envie de revenir dans le bruyant Centre Canadien Tire pour un sixième match...

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • «Nous devons trouver l'instinct du tueur»

    Hockey

    «Nous devons trouver l'instinct du tueur»

    Pendant 40 minutes, le Canadien a été en mesure de contenir l'énergie désespérée des Sénateurs d'Ottawa, qui luttaient pour leur survie. Mais il ne... »

  • Les Sénateurs comme en fin de saison

    Hockey

    Les Sénateurs comme en fin de saison

    À première vue, la perspective de devoir battre Carey Price quatre matchs de suite pourrait donner la nausée à bien des joueurs. Les Sénateurs ont... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer