• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Subban c. Hedman: des missions défensives différentes 

Subban c. Hedman: des missions défensives différentes

P.K. Subban et Victor Hedman... (Photos Patrick Woodbury, archives Le Droit et Kim Klement, USA Today)

Agrandir

P.K. Subban et Victor Hedman

Photos Patrick Woodbury, archives Le Droit et Kim Klement, USA Today

À chaque match de la série entre le Canadien et le Lightning, Mathias Brunet ciblera un joueur par équipe dont le rôle est semblable et analysera en détail leur performance. Pour le premier match, il a observé le travail des défenseurs Victor Hedman et P.K. Subban.

Hedman a mis quelques saisons à s'imposer dans la LNH. À 23 ans, à sa cinquième année à Tampa, ce deuxième choix au total, derrière John Tavares, en 2009 a explosé cette année. Il a amassé 55 points en 75 matchs et a été le joueur le plus utilisé par l'entraîneur-chef Jon Cooper cet hiver.

Subban, un choix de deuxième ronde en 2007, a obtenu beaucoup de publicité en vertu de son trophée Norris et de sa participation aux Jeux olympiques de Sotchi, mais il a connu une fin de saison difficile et son rôle a diminué en importance.

Lors du premier match, Hedman a eu une mission plus délicate à remplir, celle de contrer le gros trio du CH composé de David Desharnais, Max Pacioretty et Thomas Vanek. Comme son entraîneur avait le privilège d'envoyer ses joueurs sur la glace après ceux du Canadien, puisqu'il profitait de l'avantage de jouer à domicile, Hedman se retrouvait systématiquement sur la glace contre eux.

Hedman a joué 29:13 et, malgré sa grande mobilité, son gabarit de 6'6 et sa dextérité, on l'a senti brouillon par moments.

Vanek a obtenu sept tirs, Desharnais, six et Pacioretty, quatre. On ne peut le blâmer sur le but de Vanek en troisième période puisqu'il n'a pas eu l'occasion de sauter sur la patinoire à temps: c'est Eric Brewer qui s'est fait battre de vitesse par Vanek. Brewer a aussi perdu la rondelle devant Daniel Brière sur le but gagnant en prolongation.

Hedman a lui aussi vu une de ses gaffes mener à un but du CH. Il a joué de témérité en supériorité numérique en deuxième période sur le but de Brian Gionta, fonçant de façon inopportune sur le porteur de la rondelle en zone offensive. Lars Eller a récupéré le disque et l'a remis à Gionta en échappée.

Subban a joué 30: 24. Mais il n'avait pas une mission défensive semblable à celle d'Hedman. Même au retour à Montréal, Michel Therrien, avec le droit au dernier changement, confiera probablement le rôle de couvrir le trio de Steven Stamkos au duo constitué d'Andrei Markov, qui a joué presque 34 minutes, et Alexei Emelin.

Le défenseur du CH s'est parfois retrouvé dans une position périlleuse sur la glace et a écopé d'une pénalité d'indiscipline en deuxième, mais on ne peut parler d'un vilain match dans son cas, surtout avec une telle utilisation, mais il a déjà mieux joué. Son partenaire Josh Gorges a réparé ses erreurs à quelques occasions. C'est d'ailleurs un jeu brillant, et intelligent, de Gorges à la ligne bleue en prolongation qui a mené au but de Dale Weise en prolongation.

P.K. Subban

Temps d'utilisation30:24
Tirs3
Tirs bloqués1
Revirements0
+/-0
Points0

Victor Hedman

Temps d'utilisation29:13
Tirs2
Tirs bloqués0
Revirements1
+/-0
Points0



À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer