Prenez le contrôle!

Si cela fait plusieurs années que les commandes... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Si cela fait plusieurs années que les commandes électriques peuvent être centralisées, une télécommande représente cependant un investissement qui peut avoisiner les 2500$.

Photo Thinkstock

L'arrivée des tablettes et de nouvelles normes de transmission ont multiplié les systèmes de commandes de domotique et favorisé l'émergence de produits accessibles. Les panneaux de contrôle deviennent un complément de la tablette, tandis que de simples télécommandes peuvent actionner les stores ou éteindre les lampes.

Si cela fait plusieurs années que les commandes électriques peuvent être centralisées, une télécommande représente cependant un investissement qui peut avoisiner les 2500$. L'arrivée des cellulaires, des tablettes ou de la norme ouverte Z-Wave changent désormais la donne. On trouve ainsi dans les quincailleries de plus en plus de produits pouvant être actionnés à partir d'appareils compatibles.

Z-Wave et sécurité

Pour transmettre les informations, plusieurs nouveaux appareils reposent sur le protocole de transmission sans fil Z-Wave. La gamme couvre les thermostats, le contrôle des lumières et même des caméras de sécurité. Malheureusement, si cette norme ouverte permet à n'importe quelle société de proposer un appareil ou une télécommande compatible, elle est vulnérable au brouillage d'ondes, et ainsi aux intentions malveillantes. Il est même possible de contourner le mot de passe. Si vous comptez vous équiper de produits Z-Wave et que vous avez des objets de valeur, évitez d'avoir une alarme ou des caméras de surveillance reposant sur ce protocole.

Télécommandes et téléphones

Du côté des télécommandes, on peut trouver à 80$ ou moins, sur l'internet, des produits comme la Wireless Lighting Control de General Electric. Conçue pour piloter les appareils Z-Wave, cette télécommande n'est pas très agréable à utiliser, mais elle fonctionne.

Pour les systèmes d'exploitation Android ou iOS, il existe des applications afin de commander des appareils à distance. Oubliez tout de suite les applications gratuites, elles sont trop limitées ou fonctionnent très mal. Du côté des applications payantes, on peut citer HomeSeer, mais là encore, il faudra vérifier si les produits de l'installation domotique envisagée sont compatibles.

Les possibilités devraient bientôt s'élargir avec l'arrivée prochaine de boîtiers consacrés à la domotique. Pour l'instant, on les trouve malheureusement surtout en Europe, comme le système eedomus.

Une maison domotique?

Les installations domotiques actuelles peuvent être commandées à partir d'une tablette ou d'un cellulaire. Ces applications propriétaires offrent l'avantage de fonctionner mieux, mais on distingue néanmoins divers types d'installations domotiques.

En premier lieu, on trouve les appareils de type WeMo Switch ou Philips Hue, qui fonctionnent très bien, mais ne sont pas interconnectés pour être affichés dans une seule application. Les appareils Z-Wave ont l'avantage d'être abordables et peuvent être contrôlés depuis une télécommande ou une tablette.

Un système comme Insteon permet de se doter d'une installation domotique de base pour moins de 500$, mais qui comprend néanmoins des interrupteurs, des lampes, de la surveillance, et même des capteurs de fuite. Autre avantage, tout peut être acheté séparément, mais se contrôle avec une seule application sur son téléphone.

Pour une installation complète dans une maison, qui sera pilotée depuis un centre de contrôle et une tablette, il existe deux solutions. Dans un bâtiment en construction, envisagez la pose d'un système domotique dès le début des travaux. Le câblage nécessaire pourra ainsi être dissimulé dans les murs.

Dans une maison déjà construite, les interrupteurs peuvent tirer profit du WiFi pour un contrôle à partir d'un téléphone ou d'un centre de contrôle. Dans les deux cas, une installation complète comprenant quelques dizaines d'interrupteurs et le contrôle des volets, en passant par la température, coûte environ 8000$. Enfin, choisissez de préférence des sociétés qui installent elles-mêmes les systèmes de domotique qu'elles proposent. En cas de panne, le service à la clientèle est bien plus efficace.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer