Des chalets comme des blocs Lego

« Près de 70 % de nos commandes sont dorénavant... (PHOTO FOURNIE PAR PRODUITS BORÉAL)

Agrandir

« Près de 70 % de nos commandes sont dorénavant en fini plat, indique ainsi Pierre Girard. C'est davantage en phase avec la mode actuelle et les gens ont l'impression que ça ne se démode pas. »

PHOTO FOURNIE PAR PRODUITS BORÉAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Et si on construisait un chalet comme s'il s'agissait de blocs Lego ? Inspirées par les traditionnelles maisons en bois rond, deux entreprises québécoises proposent des constructions pièce sur pièce, adaptées aux standards du jour.

Le revêtement extérieur des maisons de Produits Boréal... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le revêtement extérieur des maisons de Produits Boréal est dorénavant offert en fini brossé, le rendant deux fois plus adhérent selon les propriétaires de l'entreprise d'Alma. Il est ainsi possible d'espacer l'application de teinture aux 8 à 10 ans.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Les maisons de Produits Boréal sont livrées en pièces détachées dans un seul camion semi-remorque de 53 pi. Celles de Timberblock sont acheminées en panneaux préassemblés, la plupart du temps livrés sur un seul fardier. Une fois sur le chantier, la construction se boucle en une fraction du temps habituellement nécessaire pour un bâtiment en charpente de bois.

Le secret de cette efficacité réside dans la conception des billots : les revêtements extérieurs et intérieurs en pin blanc sont collés à une généreuse couche de matière isolante, du polystyrène expansé pour Produits Boréal et du polyuréthane à alvéoles fermées sous haute pression pour Timberblock.

« Les gens nous choisissent parce que c'est plus simple et que c'est facile à assembler », affirme Pierre Girard, directeur des ventes de Produits Boréal, de passage à Montréal à l'occasion du Salon ExpoHabitation.

« C'est conçu pour que ce soit facile pour le client. En une seule étape, on en fait cinq : le revêtement extérieur, la charpente, l'isolation, le filage et la finition intérieure. »

- Pierre Girard

Les cofondateurs de Produits Boréal, Pierre Girard et ses frères François et Patrick, ont conçu l'Isolo-rondin avec en tête l'autoconstruction. L'entreprise d'Alma, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, propose même des ateliers de formation pour les clients qui voudraient mettre la main à la pâte - pour les moins habiles, elle offre aussi une formule de construction clés en main. « Notre clientèle a du temps à consacrer à la construction de sa maison, explique Pierre Girard. On parle surtout de ceux qui veulent un chalet relativement modeste ou ceux qui veulent construire ce qu'ils considèrent être leur dernière maison. »

La gamme de prix des maisons de Produits Boréal varie de 35 000 $ - pour une coquille de 24 pi sur 24 pi - à 250 000 $ pour les plus grandes maisons, en fonction des produits de finition et des matériaux. À cela s'ajoutent le coût de la fondation, les cloisons et la finition intérieure, de même que la main-d'oeuvre.

« Normalement, la main-d'oeuvre compte pour 50 % de la facture de la construction d'une maison, explique Patrick Dumais, directeur des ventes pour l'ouest du Québec, chez Produits Boréal. En économisant sur cet aspect, les gens peuvent se payer leur rêve ; on leur propose quelque chose de luxueux tout en diminuant les coûts. On arrive à obtenir un look et un esthétisme recherchés, sans les contraintes qui sont normalement associées à des constructions du même genre. »

Encore populaire il y a cinq ans, l'allure bois rond fait graduellement place au fini plat, plus contemporain. « Près de 70 % de nos commandes sont dorénavant en fini plat, indique ainsi Pierre Girard. C'est davantage en phase avec la mode actuelle et les gens ont l'impression que ça ne se démode pas. »

PANNEAUX MODULAIRES BREVETÉS

Timberblock, qui a des bureaux au Québec, en Ontario et aux États-Unis, vend pour sa part encore beaucoup de chalets à l'allure bois rond, particulièrement populaire chez nos voisins du Sud. Mais à la différence de Produits Boréal, les billots ne sont pas assemblés sur le chantier, ils sont plutôt collés et boulonnés en panneaux dans l'usine de Mascouche.

« C'est plus rapide et ça limite les manipulations sur le chantier. Nous avons toutefois un chargé de projet attitré à chaque chantier. On accompagne les clients à toutes les étapes de l'assemblage, qui peut se faire en une seule journée. Mais on reste disponibles pour l'ensemble du projet. »

- Anaïs Bédard, directrice des ventes de Timberblock

Le processus d'assemblage en usine est breveté, ce qui a impliqué le développement d'une machinerie particulière un isolant spécialement réalisé par la multinationale BASF et une peinture conçue pour durer 15 ans. Des efforts qui ont permis à leur dernier produit d'atteindre une impressionnante cote d'isolation de R-36 - une réussite qui a valu à Timberblock le premier prix de l'innovation 2017 de l'Association nationale des bâtisseurs des États-Unis.

Les chalets de Timberblock s'adressent surtout à une clientèle haut de gamme, mais cela pourrait changer bientôt. « Notre département de recherche et développement travaille sur une nouvelle gamme avec prix affichés, des modèles qui ne sont pas personnalisables, révèle David Bond, vice-président, ventes et marketing. On pourrait offrir une quinzaine de plans pour un marché plus abordable, autant pour les résidences secondaires que principales. »

>> Visitez le site de Produits Boréal

>> Visitez le site de Timberblock

De R-24,5 à R-36

C'est le niveau d'isolation obtenu par les maisons de Produits Boréal et Timberblock, ce qui répond et dépasse les normes actuelles les plus sévères. Une construction en pin massif aurait besoin de rondins d'au moins 19 pouces de diamètre pour arriver à de tels résultats.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Chalet: un nid fraternel

    Design

    Chalet: un nid fraternel

    Le designer d'intérieur Mario Januario et sa soeur Cristina ont choisi de faire construire un chalet ensemble afin de s'y réunir avec leurs proches... »

  • Chalets de luxe: l'évasion totale

    Immobilier

    Chalets de luxe: l'évasion totale

    Loin de la ville et des curieux, les résidences secondaires haut de gamme accueillent à la fois les acheteurs les plus fortunés et les locataires qui... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer