Affaire Harvey Weinstein: les femmes brisent le silence

Harvey Weinstein a été producteur délégué pour de... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Harvey Weinstein a été producteur délégué pour de nombreux films, dont Pulp Fiction, Good Will Hunting et Django Unchained.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le producteur hollywoodien Harvey Weinstein fait l'objet d'accusations de violence et de harcèlement sexuels par plusieurs femmes de son entourage professionnel. Depuis jeudi dernier, à la suite d'un article du New York Times qui a fait éclater le scandale, de plus en plus de voix féminines brisent le silence. Explications.

Qui est Harvey Weinstein?

Le producteur de 65 ans est décrit comme un des personnages les plus puissants d'Hollywood. Originaire de New York, il a fondé en 1979 la société Miramax Films, célèbre pour avoir encouragé les films indépendants de Quentin Tarantino et de Steven Soderbergh, parmi d'autres. Les frères Weinstein ont ensuite créé, en 2005, la Weinstein Company, d'où le producteur a été renvoyé dimanche dernier pour violation du code de conduite, à la suite des révélations du New York Times. Harvey Weinstein a été producteur délégué pour les films Pulp Fiction, Good Will Hunting, Kill Bill 1 et 2, Sin City, Inglourious Basterds et Django Unchained, entre autres.

Comment l'histoire a-t-elle été révélée?

Dans son numéro du 5 octobre, le New York Times a exposé au grand jour des décennies de harcèlement sexuel perpétré par Harvey Weinstein envers plusieurs femmes, des actrices, des assistantes, des mannequins. Le quotidien américain a d'abord rapporté les histoires de l'actrice Ashley Judd et de deux employées de la Weinstein Company. Selon le Times, Harvey Weinstein a étouffé les révélations sur son comportement pendant des dizaines d'années en versant des indemnités à ses victimes. La nouvelle a eu l'effet d'une bombe dans le milieu. Hier, le New Yorker a publié d'autres détails sur l'affaire, incluant trois accusations de viol portées par l'actrice Asia Argento, Lucia Evans et une femme anonyme.

Qui sont les autres victimes?

Après le premier article du New York Times, les allégations se sont multipliées. L'actrice Rose McGowan a dévoilé avoir accepté un accord à l'amiable avec Weinstein, en 1997, à la suite d'un incident dans une chambre d'hôtel. Dès les années 90, le producteur aurait harcelé sexuellement de nombreuses actrices, souvent jeunes et en début de carrière. Les actrices françaises Judith Godrèche et Emma de Caunes ont également attesté de l'attitude déplacée du producteur. Ce n'est pas tout : Tomi-Ann Roberts et Dawn Dunning, comédiennes débutantes à l'époque, l'actrice Katherine Kendall et la Britannique Romola Garai ont toutes pris la parole contre Weinstein, égrenant chaque fois des situations similaires, corroborant ainsi les récits initialement dévoilés par le New York Times.

Quelle a été la réaction de Weinstein?

Face à la tempête d'accusations contre lui, Harvey Weinstein a présenté ses excuses dans un communiqué envoyé au New York Times. «Je comprends que la façon dont j'ai agi avec mes collègues dans le passé a causé beaucoup de douleur, a-t-il écrit. J'essaie de mieux faire, mais je sais que j'ai beaucoup de chemin à parcourir.» Son avocate, Lisa Bloom, a toutefois déclaré que le producteur déniait la plupart des accusations portées contre lui. Bloom a ensuite remis sa démission à Weinstein. Le magnat du cinéma, malgré ses excuses, qu'il affirme «sincères», a déclaré qu'il porterait plainte contre le quotidien new-yorkais, qu'il accuse de ne pas lui avoir «laissé assez de temps pour répliquer» avant de sortir son histoire. Sa femme, Georgina Chapman, a annoncé hier au magazine People qu'elle quittait son mari, qualifiant ses actes d' «impardonnables». Le producteur avait affirmé la semaine dernière que Chapman l'appuyait à la suite de la parution de l'article du Times. Le couple, marié depuis 2007, a deux jeunes enfants.

Pourquoi les réactions de Clinton et d'Obama?

L'ancienne candidate démocrate à la Maison-Blanche Hillary Clinton s'est dite «choquée et écoeurée par les révélations sur Harvey Weinstein». Ce dernier a financé ses campagnes électorales, ainsi que celles de nombreux autres démocrates. «Le comportement décrit par les femmes qui s'expriment ne peut être toléré, a déclaré Clinton dans un communiqué diffusé sur Twitter. Leur courage et le soutien des autres sont cruciaux pour mettre un terme à ce genre de comportements.» Depuis l'article du New York Times, son silence avait été critiqué, tout comme celui de Barack Obama, qui a lui aussi bénéficié de sommes importantes récoltées par Harvey Weinstein grâce à l'organisation de réceptions exclusives. L'ancien président américain a finalement réagi hier en soirée. Il a affirmé que sa femme Michelle et lui sont «dégoûtés» par les révélations concernant Weinstein. «Tout homme qui rabaisse et dégrade les femmes de cette façon doit être condamné et rendu responsable, peu importe sa fortune ou son statut», ont déclaré les Obama dans un communiqué.

Comment réagit Hollywood?

Les actrices Meryl Streep, Jennifer Lawrence, Lena Dunham, Brie Larson, Patricia Arquette et Jessica Chastain ont pris la parole afin de condamner publiquement les agissements d'Harvey Weinstein. Streep a travaillé à plusieurs reprises avec le producteur, notamment pour le film The Iron Lady. Elle a affirmé ne pas avoir été au courant des agissements de Weinstein, qualifiant d'«héroïnes» les victimes qui l'ont dénoncé. Jennifer Lawrence, qui tenait le rôle principal du film Silver Linings Playbook, produit par Weinstein, s'est dite «profondément déstabilisée d'apprendre cette information à propos [de son] comportement». Jessica Chastain a quant à elle révélé avoir été «prévenue dès le début». «C'est indéfendable», a déclaré George Clooney, ajoutant n'avoir «jamais rien vu», bien qu'il ait souvent côtoyé Weinstein dans les 20 dernières années. John Oliver a commenté la situation durant Last Week Tonight lundi, qualifiant la réaction de Weinstein d'«exaspérante».

Elles ont dit

Les dernières personnalités qui ont dénoncé Weinstein

Angelina Jolie

«J'ai eu une mauvaise expérience avec Harvey Weinstein plus jeune et j'ai décidé de ne plus travailler avec lui et de mettre en garde ceux qui avaient à le faire», a écrit Jolie dans un courriel adressé au New York Times. Dans un deuxième article, publié hier, le quotidien a dévoilé plusieurs témoignages suscités par les révélations du premier reportage, dont celui d'Angelina Jolie, qui a dû repousser les avances du producteur dans une chambre d'hôtel, à la fin des années 90.

Asia Argento

«Je sais qu'il a détruit plusieurs personnes, c'est pour ça que mon histoire - dans mon cas, c'était il y a 20 ans; certaines sont plus vieilles - n'est jamais sortie», a confié l'actrice italienne Asia Argento au New Yorker. Celle-ci affirme avoir été victime de viol. Elle a raconté au magazine new-yorkais que le producteur hollywoodien l'aurait forcée à avoir une relation sexuelle orale. Les deux autres victimes alléguées de viol, l'ancienne actrice Lucia Evans et une femme anonyme, ont rapporté des événements similaires.

Rosanna Arquette

«Je ne suis pas cette fille. Je ne serai jamais cette fille», avait répliqué Rosanna Arquette à M. Weinstein, après qu'il lui eut demandé un massage et tenté de la forcer à avoir des contacts sexuels, au début des années 90. Il lui avait demandé de passer à son hôtel pour récupérer un scénario. L'actrice a ensuite joué dans Pulp Fiction, mais raconte avoir tout fait pour éviter Weinstein.

Gwyneth Paltrow

 J'étais une enfant, j'étais pétrifiée», a relaté Gwyneth Paltrow dans le même article du Times. L'actrice a raconté que, lorsqu'elle commençait dans le métier, Harvey Weinstein avait tenté de l'attirer dans sa chambre d'hôtel. Celui-ci venait de lui attribuer le rôle principal dans la production Emma, un personnage qui a fait démarrer sa fructueuse carrière. Après avoir refusé ses avances, elle s'était confiée à son petit ami de l'époque, Brad Pitt, qui était allé affronter Weinstein.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer