États-Unis: la sous-représentation des réalisatrices dénoncée

Kathryn Bigelow fait partie des rares réalisatrices.... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Kathryn Bigelow fait partie des rares réalisatrices.

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Los Angeles

L'Union américaine pour les libertés civiles du sud de la Californie et l'Union américaine nationale pour les libertés civiles demandent aux autorités californiennes et fédérales d'enquêter sur «l'échec systémique» des industries du cinéma et de la télévision pour embaucher des réalisatrices.

Les organisations ont compilé des statistiques qui prouvent, selon elles, qu'il existe une «disparité spectaculaire» entre les hommes et les femmes dans les embauches. Ces données proviennent de témoignages livrés par 50 réalisatrices.

Selon elles, moins de réalisatrices oeuvrent aujourd'hui dans le milieu qu'il y a 20 ans. En 2014, les femmes représentaient seulement 7 pour cent des réalisatrices parmi les 250 films au sommet du box-office - soit 2 pour cent de moins qu'en 1998.

Ariela Migdal, de l'Union américaine pour les libertés civiles pour les droits des femmes, croit que les réalisatrices n'ont pas toutes les chances de leur côté pour réussir.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer