Des pirates nord-coréens?

The Interview de Seth Rogen et Evan Goldberg.... (Photo fournie par Sony)

Agrandir

The Interview de Seth Rogen et Evan Goldberg.

Photo fournie par Sony

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Depuis plusieurs jours, les employés de Sony Pictures sont obligés d'utiliser leurs adresses de courriel personnelles pour communiquer avec le monde extérieur. Des pirates ont en effet mis à mal tout le système informatique de l'entreprise.

Le FBI explore même une filière nord-coréenne pour expliquer le phénomène.

L'opération de piratage, menée par une organisation nommée The Guardians of Peace, aurait peut-être été mise en marche en représailles.

Dans le pays de Kim Jong-un, on ne badine pas avec l'humour iconoclaste, et encore moins avec le film The Interview, au centre duquel figure un plan d'assassinat du grand guide bien-aimé. Cette hypothèse n'a toutefois pas encore été confirmée.

Les pirates se sont aussi livrés à un «vaste vol de données confidentielles». Ainsi, il a notamment été révélé que Seth Rogen, qui signe aussi le film en coréalisation, aurait reçu un cachet de 8,4 millions de dollars. Son partenaire James Franco, lui, n'aurait reçu que 6,5 millions.

The Interview prend l'affiche le 25 décembre, pirates ou pas.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer