À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Philippe Falardeau amorce le casting de The Good Lie

      Le cinéaste Philippe Falardeau va réaliser son premier... (Photo: AFP)

      Agrandir

      Le cinéaste Philippe Falardeau va réaliser son premier film américain.

      Photo: AFP

      Partager

      Le réalisateur Philippe Falardeau est à Phoenix en fin de semaine afin d'amorcer le casting de son prochain film de fiction intitulé The Good Lie. Un casting qu'il qualifie de «mondial».

       

       

      Inspiré de l'histoire des milliers d'orphelins soudanais (Lost Boys of Sudan) ayant fui la seconde guerre civile survenue entre 1983 et 2005 dans leur pays, le film raconte le périple de quatre enfants sud-soudanais qui prennent la route à pied pour se réfugier au Kenya.

      Dix ans plus tard, on retrouve ces quatre jeunes prénommés Mamere, Paul, Jeremiah et Paul à Kansas City où ils refont leur vie.

      «Nous sommes à la recherche d'acteurs soudanais hommes et femmes entre 19 et 24 ans, ainsi que des enfants entre 8 et 12 ans», indique le réalisateur québécois (Monsieur Lazhar, Congorama) sur le mur de son site Facebook.

      La production a d'ailleurs ouvert il y a quelques jours sa propre page Facebook (The Good Lie Casting Serach) destinée à la distribution.

      Le scénario du film est signé Margaret Naggle et la production est assurée par Black Label Media et Imagine Entertainment. Il s'agit du premier film américain de M. Falardeau.

      «J'ai décliné plusieurs scénarios depuis un an, mais celui-ci m'a particulièrement interpellé, disait le cinéaste dans un article publié il y a quelques jours dans La Presse. J'ai voyagé au Sud-Soudan en 1994 et j'y ai filmé des scènes qui m'ont traumatisé et me marqueront pour toujours.»

      À noter qu'en 2003, un documentaire intitulé The Lost Boys of Sudan, réalisé par la cinéaste américaine Megan Lylan, avait connu un grand succès dans les festivals à travers le monde.

      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer