Casey Affleck à Sundance dans un obscur film

Les festivaliers à Sundance ont vu l'acteur américain... (Photo tirée du site de Sundance)

Agrandir

Les festivaliers à Sundance ont vu l'acteur américain Casey Affleck dans un petit film indépendant où, avare de mots, il est enveloppé dans un drap.

Photo tirée du site de Sundance

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARK CITY

La performance de l'acteur américain Casey Affleck dans Manchester by the Sea a fait de lui un favori pour les Oscars. Mais les festivaliers à Sundance l'ont vu dimanche dans un petit film indépendant où, avare de mots, il est enveloppé dans un drap.

La projection en avant-première mondiale du film A Ghost Story, réalisé par David Lowery, a été accueillie par des applaudissements au festival du cinéma indépendant créé par l'acteur Robert Redford dans les montagnes de l'Utah.

Les premières critiques sont assez généreuses envers le long métrage: pour IndieWire, c'est le meilleur film du cinéaste jusqu'à présent et le Hollywood Reporter lui promet une audience admirative, probablement de niche.

Casey Affleck «et moi sommes amis depuis tellement longtemps qu'en ce moment c'est tout simplement plaisant de le voir recevoir toutes ces éloges», a déclaré à l'AFP David Lowery, qui a également écrit et monté le film.

«Travailler avec lui, c'est comme sortir avec un bon copain, et ce n'est pas le genre de film qu'un acteur de ce calibre fait en général», a-t-il ajouté, avant la projection de sa dernière création au budget restreint.

Drap sur la tête

Filmé quasi-entièrement dans une maison pendant deux mois en secret l'été dernier à Dallas, dans le Texas, A Ghost Story s'inspire d'une dispute entre le réalisateur et sa femme, l'actrice Augustine Frizzell, sur l'endroit où ils devraient vivre.

Dans ce film - sur lequel le réalisateur a commencé à travailler au lendemain de la fin du tournage du film à gros budget Peter et Elliott le dragon de Disney -, Casey Affleck retrouve l'actrice Rooney Mara pour la première fois depuis le dernier succès en indépendant de Lowery, Les amants du Texas (2013).

Le critique de Variety Peter Debruge décrit l'acteur de 41 ans, dont l'étoile brille actuellement plus que jamais, comme un «marmonneur sans charisme qui a tendance à réprimer les émotions de ses personnages», soulignant que c'est l'un des rares acteurs à pouvoir communiquer autant avec un drap sur la tête que sans.

«Lui, comme moi, a tellement d'intérêts différents en tant que cinéaste. C'est génial qu'il ait autant de succès avec Manchester mais qu'il ne reste pas assis sur ses lauriers et qu'il aille faire un petit film d'art et d'essai comme ça», a souligné David Lowery.

Casey Affleck a remporté un Golden Globe pour son rôle dans le film de Kenneth Lonergan et fait partie des favoris pour les Oscars, dont les nominations doivent être annoncées mardi matin, heure américaine. Il n'était pas dans l'Utah dimanche, occupé à un nouveau projet de réalisation.

De son côté, David Lowery poursuit sa stratégie d'alterner les films indépendants chers à son coeur avec des blockbusters fructueux. Prochain tournage: Peter Pan.

«Je suis tout simplement mes instincts créatifs. J'ai beaucoup d'intérêts différents en tant que cinéaste et ce serait dommage que je ne m'adonne pas à tous», a-t-il confié.

«Je souhaite réellement faire des blockbusters énormes pour les studios de cinéma, c'est très marrant, mais j'aime aussi les films artistiques très petits, en l'absence d'un meilleur terme», a expliqué le réalisateur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer