Sundance: le Canada y est en force... virtuelle!

Sur 31 productions en réalité virtuelle sélectionnées au festival... (PHOTO ARTHUR MOLA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Sur 31 productions en réalité virtuelle sélectionnées au festival Sundance, le Canada en compte 4, la plus importante sélection nationale après celle des 19 créations américaines.

PHOTO ARTHUR MOLA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

Mis à part la présentation de La guerre des tuques 3D et de quelques courts métrages, le Canada présente surtout quatre productions dans New Frontier, la plus imposante section du festival Sundance cette année.

Mine de rien, avec les années, cette section des nouvelles technologies de l'image est devenue la plus grosse du festival qui commence demain et se termine le 31 janvier à Park City, en Utah. 

Sur 31 productions en réalité virtuelle (RV), le Canada en compte 4, la plus importante sélection nationale après celle des 19 créations américaines. L'ONF et les studios Félix & Paul de Montréal présentent les productions canadiennes cette année. 

Incontournable dans tous les événements du genre aux États-Unis, les créations d'ici s'imposent donc au début d'une année qui verra se réaliser les premières ventes libres d'appareils de RV aux particuliers. 

Dans ce marché en devenir, entre art et commerce, les productions de l'ONF se distinguent déjà, puisqu'elles sont à la fois immersives et interactives.

«On fait déjà appel à des manettes dans certaines productions et, bientôt, ce sera le corps au complet qui participera aux expériences immersives. On suit tout ce qui se fait avec grand intérêt», explique Louis-Richard Tremblay, producteur à l'ONF.

Présentée à Sundance, Cardboard Crash est une nouvelle production immersive des studios de l'ONF à Vancouver dans laquelle le spectateur est placé dans une situation d'accident d'automobile où il doit choisir entre l'explosion, le ravin ou la collision avec des humains.

«C'est une réflexion sur ce qui arrivera quand l'intelligence artificielle prendra le contrôle de nos appareils dans une situation tragique, avec tout ce que cela implique de questions éthiques», indique-t-il. 

L'autre expérience en RV présentée à Sundance, Le photographe inconnnu, coproduite avec la firme montréalaise Turbulent, a déjà été montrée à Montréal et à Amsterdam. Elle vient d'être nommée à l'Emotional Game Design Awards.

«La position de l'ONF en est une d'innovateurs qui veulent contribuer à l'émergence de nouvelles formes de raconter. On espère juste que l'effort monétaire ne se fera pas uniquement dans la commercialisation», note M. Tremblay. 

En 2016, l'institution travaille sur un projet de RV qui traitera de la question du Moyen-Orient et plaçant le spectateur entre deux soldats, palestinien et israélien.

Félix & Paul 

Chez les privés, les studios Félix & Paul de Montréal sont un autre fleuron montréalais de l'avant-garde de la réalité virtuelle. 

À Sundance, le duo présente deux nouvelles expériences de RV, Nomads: Maasai et Nomads: Sea Gypsies. Ces documentaires expérientiels permettent aux spectateurs de vivre la culture des nomades en suivant le quotidien d'une famille.

En avril, Félix & Paul seront également une des têtes d'affiche du 15festival Tribeca. Le studio sera le «Featured Creator» (créateur en vedette) et présentera des oeuvres récentes en plus de donner une conférence aux côtés, notamment, de Sir Richard Branson.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer