Dillon et del Toro au Festival de cinéma de La Havane

Benicio del Toro... (Photo: archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Benicio del Toro

Photo: archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
La Havane

Le Festival de cinéma latino-américain de La Havane s'ouvre jeudi avec pour invités vedettes Matt Dillon et Benicio del Toro, qui redonneront un peu de lustre à ce festival boudé par les stars hollywoodiennes ces dernières années.

La grande fête du cinéma latino-américain s'ouvre avec la projection des Nouveaux sauvages (Relatos salvajes), de l'Argentin Damian Szifron, qui disputera avec 20 autres longs métrages du continent le prix Coral du Festival.

Parmi les invités, les organisateurs ont annoncé la présence de l'acteur et réalisateur américain Matt Dillon, déjà venu présenter son film City of Ghosts en 2002. Grand amateur de cigares, l'acteur est un habitué de la capitale cubaine.

Autre vedette internationale, Benicio Del Toro fera aussi le déplacement. Connu pour son interprétation du «Che» de Steven Soderbergh, l'acteur était déjà venu plusieurs fois au festival cubain.

Le Portoricain viendra cette année présenter son nouveau film Escobar: paradis perdu dans lequel il campe un Pablo Escobar terrifiant, le baron de la drogue qui a mis la Colombie à feu et à sang dans les années 1980.

Ces participations prestigieuses devraient redonner un peu d'éclat au Festival, qui a peiné à attirer des stars américaines de premier plan ces dernières années, à l'exception notable de l'actrice Annette Bening en 2012.

Sont également attendus les Américains Andre et Maria Jacquemetton, scénaristes et producteurs réputés à qui l'ont doit notamment la première saison de la série à succès Mad Men.

Parmi les 21 films en compétition à ce festivel qui se déroule jusqu'au 14 décembre, figurent Refugiado, de l'Argentin Diego Lerman; Ruta 47, du Brésilien Vicente Ferraz; La voz en off, du Chilien Cristian Jiménez; Tierra en la lengua, du Colombien Rubén Mendoza, et Conducta, du Cubain Ernesto Daranas, tous distingués dans divers festivals.

Le festival rendra cette année un hommage spécial à l'un de ses fondateurs, l'écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez, mort en avril dernier à 87 ans.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer