Fifty Shades Darker: proposition indécente *

La PresseMarc-André Lussier 1/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'histoire: Après une séparation, Anastasia Steele laisse une deuxième chance à Christian Grey, qui tente de la reconquérir. L'espoir d'une vie commune est cependant menacé quand d'amères amoureuses anciennes reviennent dans le décor...

On a peine à croire que James Foley, un cinéaste fort intéressant à une certaine époque (At Close Range, After Dark, My Sweet, Glengarry Glen Ross), ait pu se commettre à la réalisation de ce film risible, deuxième opus de l'une des trilogies les plus inutiles de l'histoire du cinéma.

Tout, dans cette adaptation du deuxième roman de gare d'E.L. James, est mauvais. Le scénario est parsemé de scènes «de remplissage» (histoire de bien faire admirer les décors et les paysages), les dialogues sont d'une navrante pauvreté et le jeu des deux acteurs principaux frôle souvent le ridicule.

Aucune subtilité dans le texte ni dans la mise en scène, encore moins dans la peinture des personnages. Ici, une ancienne amoureuse d'allure cadavérique, fantôme qui, devine-t-on (vraiment?), fera planer le malheur sur le couple.

Là, Marcia Gay Harden et Kim Basinger donnent l'impression de jouer dans un mauvais épisode de Dynasty. Ou dans un numéro trop étiré du Coeur a ses raisons.

Fifty Shades Darker... (Image fournie par Universal) - image 2.0

Agrandir

Fifty Shades Darker

Image fournie par Universal

Fifty Shades Darker illustre aussi de façon éloquente la profonde hypocrisie du cinéma hollywoodien en matière de représentation sexuelle à l'écran. La constante recherche de l'effet racoleur, faussement audacieux, neutralise tout élan de vérité et d'émotion. 

Résultat: il émane de l'ensemble à peu près autant de sex-appeal qu'un vieux meuble à décaper.

Un nouveau triomphe aux Razzie Awards est à prévoir l'an prochain.

*

Fifty Shades Darker (V.F.: Cinquante nuances plus sombres). Drame érotique de James Foley. Avec Dakota Johnson, Jamie Dornan, Kim Basinger. 1h55.

> Consultez l'horaire du film




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer